Histoire de Engelmer

Fils d'un modeste agriculteur de Bavière, Engelmer est formé à la vie érémitique par un vieil évêque arménien venu prendre sa retraite près de Passau. Son maître mort en 1093, Engelmer demeure seul à l'ermitage, partageant son temps entre la prière, le travail et les œuvres caritatives, parfois visité par des amis chrétiens comme avant la disparition de l'évêque. Mais son dernier visiteur n'est pas un ami. Engelmer est assassiné par un pauvre homme qu'il a hébergé dans la nuit du 13 au 14 janvier 1096. En 1131 les moines prémontrés de Wingsberg transfèrent dans leur église les reliques de saint Engelmer afin qu'elles y soient l'objet d'une vénération particulière.

Etymologie de Engelmer

germanique : de angil, lame et mar ou maro, célèbre.