Prénoms et significations

Mireille est l’un des rares prénoms dont on connaît la date exacte d’apparition… puisqu’il a été totalement inventé par le poète occitan Mistral en 1861. Il l’avait utilisé dans l’une de ses œuvres en le faisant passer (ce qui était faux) pour une forme provençale de Marie ou de Myriam. Cela n’a pas empêché son texte d’avoir du succès… et le prénom aussi par contrecoup !

Les prénoms historiques

Vous aimez l’histoire ? Ou vous rêvez pour votre enfant à naître de modèles grandioses, de référents connus par delà les siècles ? Vous pouvez lui choisir un prénom historique, parfaitement connu mais suffisamment rare pour qu’il renvoie spontanément à des personnages illustres. Mais attention : on peut être illustre sans être un exemple à suivre et certains de ces prénoms ont pris une valeur bien négative… Petit tour d’horizon.Marie-Odile Mergnac

Les 40 plus belles significations de prénoms

Le choix du prénom de bébé est loin d’être un acte anodin et constitue souvent un sujet à débat dans le couple. Pour rendre hommage à ce bébé qui vous comblera de bonheur, pourquoi ne pas lui donner un prénom synonyme de joie, d’amour ou d’espoir ? Pour vous inspirer, découvrez notre petite liste des 40 plus belles significations de prénoms, faisant référence à la vie, au miracle ou à la lumière.

20 prénoms extraordinaires

L’amour transforme le prénom de l’être aimé en un mot unique qui chante, qui danse dans la tête et le cœur et qui se mêle à la rime dès qu’on écrit quelques vers… De tous temps, les poèmes ont ainsi porté dans leurs strophes les prénoms des belles. Le vôtre s’y trouve-t-il ?Texte : Marie-Odile Mergnac 

Saints méconnus et prénoms oubliés dans le nouvel Agenda Benoît XVI

Saint Théophane, fêté le 2 févrierSaint Sarkis, fêté le 7 févrierSaint Hilarion, fêté le 11 févrierSaint Pamphile, fêté le 16 févrierSainte Jacinthe, fêtée le 20 févrierSaint Calixte, fêté le 25 février

50 diminutifs devenus prénoms

Tom est le diminutif du prénom Thomas.Plus de 4 000 petits Tom naissent chaque année en France.

Prénoms et orthographe

Depuis 1993, on peut donner librement n’importe quel prénom à son enfant, à condition qu’il ne soit pas péjoratif. Cela s’est traduit par la création ex nihilo de prénoms tout neufs, successions de syllabes sans aucun sens, par la réutilisation de mots du langage courant promus au rang de prénoms, mais aussi par la multiplication des variantes orthographiques, parfois ridicules ou malvenues, de prénoms pourtant plus ou moins classiques.Marie-Odile Mergnac

Les prénoms courts pour filles

Les prénoms courts ont le vent en poupe. Trois petites lettres ou une simple syllabe, ils font chavirer le cœur de nombreux parents. Lequel allez-vous choisir ?