Histoire de Accurse

Moine franciscain, Accurse s'en va évangéliser les Sarrasins en Espagne, puis au Maroc, avec quatre frères aussi pressés que lui de verser leur sang pour le Christ. Sur les places publiques, dans les souks et jusque dans les mosquées, partout où ils réussissent à pénétrer, ils proclament que la vraie religion est le christianisme, que la vérité est dans l'évangile et l'erreur dans le Coran. Emprisonnés et torturés plusieurs fois, ils gagnent la ville voisine sitôt libérés et recommencent. Convoqués par le miramolin Abou Yacoub, Accurse et ses compagnons sont condamnés à mort le 15 janvier 1226 et, rayonnants tous les cinq, décapités à l'aube du 16. Leurs corps sont rapportés au Portugal par l'infant Pierre-Fernand et déposés dans l'église Sainte-Croix de Coïmbre. Les martyrs seront canonisés par Sixte IV en 1481.

Etymologie de Accurse

latine : de accurere, accourir.