Le prénom Aaron Masculin

Origine :

Fête :

01 Juillet

Signification de Aaron

Aaron affiche constamment un air confiant, mais c’est un être doué d’une grande sensibilité. Réaliste, il évite de s’aventurer dans une mission qu’il n’est pas sûr de pouvoir mener à terme. Il a besoin du soutien de ses proches pour gagner confiance en lui et faire des prouesses. Déterminé, Aaron ne baisse pas facilement les bras même face à des obstacles de taille. Toutefois, il prend le temps de prendre du recul avant de démarrer un projet afin de limiter les risques d’échec. Courageux, il fait tout pour terminer ce qu’il commence. Le prénom Aaron est fêté le 1er juillet en hommage à Saint Aaron, le premier grand prêtre de l’Eglise et aussi le frère de Moïse.

Personnalité de Aaron

De nature robuste et de forte personnalité, ils ne passent pas inaperçus. Ce sont des hommes "entiers", passionnés par leur travail. Energiques, nerveux, possessifs, ils sont aussi autoritaires. Réservés, indépendants, assez froids au premier abord, mais, dès que la glace est brisée, ce sont des êtres agréables. Ils sont simples, sincères et loyaux.

Provenance du prénom Aaron

Histoire de Aaron

Etymologie de Aaron

Les Aaron célèbres

  • Aaron HILL( 1685 - 1750) : pone anglais , naquit à Londres en 1685. Retiré à quatorze ans de l'école de Westminster, par suite du renversement de la fortune de son père, il forma le projet, si jeune encore, de s'embarquer seul pour Constantinople, où le lord Paget, son parent, qu'il n'avait jamais vu résidait comme ambassadeur d'Angleterre. Le lord le vit avec autant de plaisir que de surprise, lui fit donner une éducation libérale, et le fit voyager sous la surveillance d'un savant ecclésiastique. Après avoir parcouru l'Égypte, la Palestine , et (l'autres parties de l'Orient , Hill revint dans sa patrie avec son noble protecteur, vers 1705. Quelques années après il accompagna sir William Wentworth dans son tour d'Europe. C'est en 1709 qu'il commença à se faire connaitre comme écrivain , en publiant une Histoire de l'em- pire ottoman, qui eut plus de succès qu'elle n'en méritait, au jugement de l'auteur luimême. Il fit paraitre presque en mème temps un poëme intitulé Camille, composé eu l'honneur du général comte de Peterborough. Nommé, la mème année, directeur du thatre de DruryLane, il composa dans l'espace de huit jours la tragédie ( 11 Elfride, OU 14 Belle inconstante. La direction de l'opéra , dans HayMarket, lui ayant été confiée, il écrivit Bina/ do, qui est le premier opéra que Haendel mit en musique après son arrivée en Angleterre, et qui, joué en 1,10, fut bien accueilli du public. Une mésintelligence s'étant élevée entre le lord chambellan et lui, il quitta la direction des deux théàtres, continua de composer des tragédies et des poi'mes qui ne réussirent que médiocrement, et fit des projets d'économie publique qui n'eurent point de succès. On trouve entre autres, parmi les manuscrits de la bibliothèque Ilarléienne , une lettre qu'il écrivait, le 19. avril 1711, au lord trésorier, Sur un projet par lequel la nation devait gagner un million par an : le ministre jugea sans doute que l'auteur avait perdu son temps. Hill entreprit , en 1715, de faire, avec des faines , une huile aussi douce que l'huile d'olives, et obtint mème une patente pour cet oljet, qui l'occupa pendant trois ans, sans résultat positif. Il mourut, le 8 février 1750, au moment même du tremblement de terre qui eut lieu cette année, et il fut enterré dans le grand cloltre de l'abbaye de Westminster. Ses ouvrages en prose et en vers sont assez nombreux; on y trouve du génie , mais encore plus d'affectation dans la pensée et dans l'expression; aussi sontils assez peu goûtés du public. Nous citerons cependant encore : 1. sa tragédie de la Fatale ri- Sion, ou la Chute de Siam, I 716 ; o l'Étoile du Nord, sur les exploits de Pierre le Grand, 1718; perne pour lequel il reçut , plusieurs années après , une médaille d'or de l'impératrice Catherine; 5. le Progrès de l'esprit , ou Arertissement d'un auteur célèbre, peine dirigé contre Pope, qui l'avait attaqué dans la Dunciade ; 4 Herope , tragédie imitée de Voltaire; ce fut le dernier ouvrage d'Aaron Hill , qui semble y prophétiser sa fin prochaine. Plusieurs de ses productions furent publiées, après sa mort , en 4 volumes Ses œuvres dramatiques, y compris quelques pièces de Shakspeare, mises au goùt moderne, et des traductions de Voltaire , forment 9. volumes Sa traduction de Zaïre, sous le titre de Zara, est écrite d'un style plus simple que ne sont la plupart des tragédies anglaises. t, J'ai lu la Zaïre an- glaise , (lit Voltaire ; elle m'a enchanté plus qu'elle n'a flatté mon amourpropre. Comment! ,( des Anglais tendres, naturels! Quel est donc ce « M. Hill? » Cependant le traducteur, pour se conformer au goût national , s'est quelquefois écarté de sou modèle, mais d'une manière peu judicieuse : par exemple, Orosmane annonce à Zaïre qu'il doit l'oublier; celleci se roule par terre, ce qui n'émeut point son amant , qui néanmoins, l'instant d'après, est touché de ses larmes, et lui dit, comme dans la tragédie française : Zaïre, vous pleurez? Voltaire observe qu'il devait dire auparavant : Zaïre, vous vous roulez par terre? On a publié quelques lettres qu'Hill avait adressées à Richard Savage, et qui donnent, diton, une idée plus juste et plus frappante encore du carac- tère de ce poëte malheureux que sa vie écrite par le docteur Johnson. La publication de quelques autres lettres de Aaron Hill, dans la correspondance de Richardson, a un peu rabaissé l'opinion favorable qu'on avait eue de son goût et de son caractère
  • Aaron Copland : compositeur américain
  • Aaron KRICKSTEIN : tennisman

Aaron année par année

Signe astrologique de Aaron

Couleur de Aaron

Pierre précieuse de Aaron

Chiffre de Aaron

Métal de Aaron