Histoire de Benoît-Joseph

Benoît-Joseph Labre est l'aîné de quinze enfants dans une famille pauvre d'Amettes, en Artois, au milieu du 18e s., le "siècle des lumières". En quête de la vraie lumière, Benoît-Joseph entre au monastère, en sort, en essaie un autre, échoue 6 fois mais trouve enfin sa voie: la route. Une quinzaine d'années durant il voyage à travers toute l'Europe et séjourne longuement à Rome, vivant comme le plus misérable des mendiants. "Il n'a pas d'autre désir que la présence ardente de Celui qui le requiert tout entier, écrit Jacques Maritain. Il n'a qu'à aller par les chemins et prier. Telle est sa vie. Il marche avec Dieu, seul et toujours en présence du Seigneur, riche de son amour, de sa lumière." Il en est définitivement illuminé le 16 avril 1783, mort dans l'arrière-boutique d'un boucher, le "bon samaritain" qui l'a ramassé agonisant sur les marches de l'église où Benoît-Joseph a participé à sa dernière messe, à Rome. Léon XIII a canonisé le saint mendiant en 1881.

Etymologie de Benoît-Joseph

latine : de benedictus, béni.hébraïque : de yôsep, Dieu ajoute (selon Gn 30,24).

Top 10 des prénoms garçons

  1. Gabriel
  2. Leo
  3. Raphael
  4. Arthur
  5. Louis
  6. Lucas
  7. Adam
  8. Jules
  9. Hugo
  10. Mael

Top 10 des prénoms filles

  1. Emma
  2. Jade
  3. Louise
  4. Alice
  5. Lina
  6. Chloe
  7. Rose
  8. Lea
  9. Mila
  10. Ambre