Histoire de Theon

Ermite pendant trente ans près de la ville d'Oxyrinchus, en Égypte, Théon (dit aussi Théonas) est sans doute le plus silencieux des anachorètes malgré la multitude des malades qui viennent chercher la guérison auprès de lui chaque jour. Il s'interdit la conversation avec les hommes pour ne s'entretenir qu'avec Dieu mais, plein de charité pour ses frères et sœurs éprouvés, il les bénit par l'étroite ouverture de son ermitage, et tous ceux dont le cœur est sincère, confiant en la bonté de Dieu, s'en retournent guéris. Imaginant qu'il possède de l'or, des brigands viennent un soir pour le tuer et le voler. Théon les arrête devant sa porte. Cloués sur place, ils passent la nuit dans cette position et manquent de se faire lyncher par les visiteurs et les admirateurs du saint ermite au petit matin. "Arrêtez ! ordonne Théon. Laissez-les aller. Le Seigneur m'ôterait le don qu'il m'a accordé de guérir vos maladies. Ils ont été punis". Libérés, les bandits vont s'amender dans un monastère voisin, où leur bienfaiteur, élu abbé, mourra vers 395.

Etymologie de Theon

grecque : de theos, dieu.

Les Theon célèbres

  • Théon d'Alexandrie : astronome et mathématicien grec