Signification de Sibylle

Sibylle est un prénom féminin très en vogue en France, notamment dans la région de Dijon, à l’époque du Moyen-âge. Ce prénom de style mythologique est peu attribué, car jusqu’à nos jours il est porté par quelques 2 000 personnes en France.
L’intuition et la sociabilité caractérisent certainement les Sibylle. Elles se reconnaissent par leur vitalité et leur générosité.
Quelques prénoms y sont apparentés dont Sibille, Sibyl, Sybyl, Sibilla, Sibby, Sibel et Cibilla.
Malgré son ancienneté, Sibylle n’est pas très courant chez les célébrités. On ne compte que quelques Sibylle populaires comme Sibylle de Sabran (mère de Sainte Roseline), Sibylle Szaggars (compagne de Robert Redford), Sibylle d’Alsace (épouse de Thierry d’Alsace), Sibylle de Wavrin (princesse dame de Lilliers et de Saint Venant), Sibylle de Jérusalem (épouse de Guillaume de Monferrat puis de Gui de Lusignan).

Personnalité de Sibylle

Ce sont habituellement des femmes très séduisantes, pleines de majesté et de grâce. Leur froideur et leur distance ne sont qu'apparentes et cachent plutôt une autodéfence et une certaine timidité. Elles sont discrètes, voire secrètes, et réagissent toujours avec pondération. Un peu sauvages, elles fuient le contact avec le monde et la foule, préférant les petits comités. Elles ont besoin de se sentir épaulées et sécurisées pour s'épanouir. Exigeantes, elles n'aiment pas le laisser-aller.

Provenance du prénom Sibylle

Vient du grec "Sibulla" Prêtresse d'Apollon. Se fête le 9 octobre.

Histoire de Sibylle

Originaire du Hainaut, en Belgique, Sibylle est moniale au couvent cistercien d'Aywières, au XIIIème siècle. Une autre Sainte, Sibylle de Biscossi, italienne née en 1287, aveugle à douze ans et orpheline, fut adoptée par une communauté religieuse. Elle vécut recluse jusqu'à sa mort, en 1367.

Etymologie de Sibylle

grecque : de Sibulla, nom d'une devineresse et prêtresse d'Apollon dans la mythologie.

Sibylle année par année

Signe astrologique de Sibylle


Le signe astrologique répondant aux traits de caractère des Sibylle est le Bélier. La force et l’énergie constituent les premiers atouts des natifs. Ils se distinguent également par leur sociabilité, leur grande éloquence et leur esprit communicatif. Les Sibylle et les Bélier ont en commun l’enthousiasme, la passion et l’intuition.

Couleur :
La couleur qui reflète le mieux la personnalité des Sibylle est le vert. Traduisant l’espoir, le vert renvoie également à la bonté, à la charité et à la régénération de l’âme. Etant une couleur apaisante, il est également tonifiant et rafraîchissant. Favorisant les amitiés et renforçant l’amour, le vert rend plus compréhensif et plus conciliant. Symbole de la chance, il fait également référence à la concentration et à la stabilité. Par la force qu’il transmet, le vert contribue aux traitements d’anciennes blessures affectives tout en apportant la paix.

Pierre précieuse :
L’émeraude représente le tempérament général des Sibylle. Symbole du printemps et de l’évolution, cette pierre du pape est considérée comme le plus puissant des porte-bonheurs. Cette gemme est également la pierre de la fertilité, de la clairvoyance et de l’immortalité. Disposant de la capacité de dénouer les tensions et de rétablir l’entente dans le couple, cette pierre précieuse peut aussi provoquer des rencontres amicales qui peuvent se transformer en relation intime. L’émeraude favorise l’harmonie au sein du foyer et retarde ou neutralise les mauvaises actions se tramant à l’encontre de la famille. Au moyen-âge, cette gemme a été utilisée pour restaurer la mémoire et guérir les problèmes de vue.

Répartition des naissances de Sibylle en France

Oise

52 Adam

sur 3471 naissances en 2012
Très rare
Rare
Courant
Très courant

Les Sibylle célèbres

  • Sibylle D'ALSACE : épouse de Thierry d'alsace
  • Sibylle de Sabran : mère de sainte Roseline
  • Sibylle de Saxe-Cobourg-Gotha : mère de Charles XVI, le roi de Suède
  • Sibylle DE WAVRIN : Princesse dame de Lilliers et de Saint Venant, épouse de Robert de Wavrin.
  • Sibylle reine de Jérusalem : épouse de Guillaume de Montferrat puis de Gui de Lusignan