Le prénom Virgile Masculin

Origine :

Fête :

10 Octobre

Signification de Virgile

Virgile se distingue par son grand sens de l’humour. On ne s’ennuie jamais en sa compagnie, car il trouve toujours des blagues amusantes. Virgile est aussi extraverti et adore attirer l’attention des autres. Il a le sens de la communication et est capable de nouer des liens d’amitié même avec les plus timides. Virgile est aux petits soins avec sa famille et se sent bien en leur compagnie. Il puise sa volonté de réussir de l’amour et de l’attention que lui portent ses proches. Le prénom Virgile est fêté le 10 octobre en hommage à Saint Virgile, un homme qui a consacré son existence à Jésus Christ.

Personnalité de Virgile

De nature robuste et de forte personnalité, ils sont autoritaires et n'aiment pas se soumettre. Vifs, impulsifs, intelligents, concrets, ils se donnent entièrement à ce qu'ils entreprennent. Impatients, aimant le changement, il leur est difficile de rester en place. Ambitieux, combatifs, ayant le goût du risque et de l'aventure, rien ne les arrête. Leur moralité passe après leurs intérêts et ils ont le sens des affaires.

Provenance du prénom Virgile

Histoire de Virgile

Etymologie de Virgile

Les Virgile célèbres

  • Virgile SOLIS( 1514) : graveur allemand, naquit à Nuremberg, en 1514. On trouve dans ses estampes, dont la plupart sont de sa composition, de la correction et la délicatesse, et sa manière a quelque ressemblance avec celle de Beham. La dimension de ses pièces J'a fait ranger dans la classe des petits- maîtres. Il était trèslaborieux outre les morceaux qu'il a gravés d'après Raphaël, Lucas de Leyde et Aldegrave, son oeuvre se compose de plus de huit cents pièces, tant en cuivre qu'en bois. Les plus estimées sont une Collection de portraits des rois de France, depuis Pharamond jusqu'à Henri III, avec une explication en latin, publiée à Nuremberg en 1566 et les Métamorphoses d'Ovide, en cent soixante et dix pièces en tailles de bois. Ces petites gravures, parmi lesquelles il s'en trouve de trèsbelles, ont été imprimées à FrancfortsurleMein, en 1563, t vol. par le cèlèbre libraire Sigismond Feyerabend. Solis mourut à Nuremberg en 1570. — Don François DE SOUS peintre espagnol , né à Madrid, en 1629, fut élève de son père, Juan de Solis, élève d'Alfonse Herrera, et qui avait cultivé luimême la peinture avec succès. D'abord destiné à l'état ecclésiastique, il étudia en conséquence; mais son inclination pour les arts fut la plus forte, et il fit des progrès si rapides, qu'à l'âge de dixhuit ans, il osa exposer dans l'église de la Patience, à Madrid, un tableau de sa composition qu'il avait exécuté pour le couvent des capucins de Villarubia. Le roi Philippe IV, qui vit ce tableau, fut si frappé des dispositions qu'annonçait son auteur, qu'il exigea que Solis y mit son nom et l'âge auquel il l'avait peint. Il fut alors chargé de l'exécution de beaucoup de travaux, tant publics que particuliers, entre autres d'une partie de la décoration de la petite place de l'hôtel de ville de Madrid, pour l'entrée solennelle de la reine Louise d'Orléans. Les capucins du Prado lui firent peindre quelques tableaux pour leur couvent. Une Conception, dans laquelle il avait représenté la Vierge foulant aux pieds la tète du dragon, mit le comble à sa réputation, et beaucoup d'églises lui demandèrent une répétition du même sujet. Ces divers travaux lui avaient procuré une fortune considérable ; et, dans les dernières années de sa vie, assuré de de vendre avantageusement ses tableaux , il négligea l'étude de la nature pour peindre de pratique. Il adopta un coloris brillant, mais peu naturel, se justifiant d'avoir suivi cette méthode mensongère par la vogue qu'elle obtenait. Le nombre de Vierges qu'on lui doit est immense. 11 avait ouvert chez lui une école de peinture, dont il faisait tous les frais , et dans laquelle il recevait avec empressement tous les jeunes gens qui montraient des dispositions. Il avait écrit en espagnol la Vie des peintres, sculpteurs et architectes de son pays. Il en préparait l'impression et il avait gravé plusieurs des planches qui devaient l'accompagner; mais après sa mort, arrivée le 25 septembre 1684, le manuscrit se trouva égaré et lori ignore comment il passa entre les mains. de Pierre Guarrienti , qui s'en est servi dans ses additions àl'Abecedario pittorico de l'Orlandi
  • Virgile : poète latin

Virgile année par année

Signe astrologique de Virgile

Couleur de Virgile

Pierre précieuse de Virgile

Chiffre de Virgile

Métal de Virgile