3,4 / 5 ( 40 votes ) Votre note

Signification du prénom Jean-Baptiste / masculin

Etymologie de Jean-Baptiste

Jean, de l'hébreu, signifie :" Dieu est miséricordieux" Baptiste, du grec "baptizein" signifie : "immerger". Se fête le 24 juin.

hébraïque : de Yohanân, Dieu a fait grâce.grecque : de baptizein, immerger.

Origine de Jean-Baptiste

Jean-Baptiste est un prénom composé. De ce fait, il a deux origines : le prénom Jean dérivé de l’hébreu Yehohanan, signifiant « Dieu a fait grâce », et Baptiste, tiré du grec « baptizein », synonyme de « baptiser ».
Jean-Baptiste est un prophète rendu célèbre pour avoir désigné Jésus en tant que « l’agneau de Dieu » et pour l’avoir baptisé sur le bord du fleuve Jourdain. Sa fête est honorée le 24 juin.
Le christianisme a permis au prénom Jean-Baptiste de se faire connaître à travers le monde. Il est devenu célèbre en France à partir du XXe siècle.
Le prénom Jean-Baptiste donne naissance à plusieurs autres appellations notamment Batista, John, Baptistine, Jeanne, Jean, Jane et Bautista.

Histoire de Jean-Baptiste

Saint Jean le Baptiste était prophète. Il exerçait sur les bords du Jourdain et annonçait l'arrivée imminente du royaume de Dieu. Il baptisait ceux qui voulaient se purifier dans l'attente du Messie. Arrêté et jeté en prison sur l'ordre du roi Hérode dont il blâma la conduite scandaleuse, Jean Baptiste fut décapité en 28, à la demande de Salomé, princesse perverse et cupide.

Quand fête-t-on les Jean-Baptiste

Fête usuelle: Jean-Baptiste

24 juin

Fils d'Élisabeth et Zacharie en Palestine au début du 1 s., Jean est poussé au désert par l'Esprit-Saint dès son adolescence. C'est dans la prière, la pénitence et le silence qu'il se prépare au ministère de la parole. Il se fixe alors sur la rive du Jourdain, prêche la conversion et annonce la proximité du salut. Surnommé "baptiste" parce qu'il baptise (de baptizein, immerger) dans l'eau du fleuve ou "précurseur" parce qu'il annonce la venue du Messie, Jean n'est pas la lumière mais il témoigne de la Lumière.cf Jn 1,6. Il est pourtant "la lampe qui brûle et luit", selon le Christ (Jn 5,35). Il est aussi le plus grand parmi les enfants des femmes, sur la terre, dit Jésus; mais le plus petit dans le Royaume, au ciel, est encore plus grand que lui!cf Lc 7,28. Arrêté et jeté en prison sur l'ordre d'Hérode dont il blâme la conduite scandaleuse, Jean-Baptiste est décapité dans sa geôle, en 27 ou 28, à la demande de Salomé conseillée par Hérodiate. Échec apparent d'une mission exceptionnelle et qu'il avait prophétisé : "Lui (Jésus) doit grandir et moi diminuer"! La vie et le martyre de saint Jean-Baptiste ont inspiré de nombreux artistes peintres, compositeurs et écrivains.

Les autres fêtes de Jean-Baptiste :

  • 1 janvier :
    Originaire de La Flèche, dans le Maine, Jean-Baptiste Legault est guillotiné à Angers le 1 janvier 1794, âgé de vingt-huit ans, avec René, son frère, prêtre comme lui. Les deux martyrs sont béatifiés par Jean-Paul II en 1984 avec une centaine d'autres victimes de la Révolution.
  • 8 mars :
    À Séoul, en Corée, vingt ans plus tard, Jean-Baptiste Nam Chongsam est père de famille, mandarin, chambellan du roi et chrétien. Fier de sa foi, il se montre particulièrement zélé pour évangéliser ses compatriotes, enseigne lui-même le coréen aux missionnaires français et use de sa situation pour faciliter leur apostolat dans tout le pays. Mais la persécution éclate et Jean-Baptiste en est l'une des premières victimes, le 8 mars 1866, dans sa cinquante-quatrième année.
  • 7 avril :
    Né à Reims, dans une famille aisée de l'aristocratie champenoise, Jean-Baptiste de La Salle est chanoine de la cathédrale dès l'âge de seize ans, prêtre en 1678, et aussitôt préoccupé par l'ignorance dans laquelle sont laissés les enfants pauvres. Il renonce alors à son canonicat et à tous les avantages qu'il lui assure pour se consacrer à la formation de maîtres, inaugure une pédagogie appropriée aux besoins des enfants du peuple et, au noviciat de Vaugirard, en 1691, prononce les vœux de religion avec ses premiers disciples. L'institut des "frères des écoles chrétiennes" est né.
  • 8 novembre :
    Percepteur d'impôts comme l'était Matthieu en Palestine au 1 s., Jean-Baptiste Cou entend aussi l'appel du Seigneur et devient chrétien, mais au Tonkin, Vietnam, et en pleine période de persécution. Fidèle comme l'apôtre-évangéliste, il témoigne aussi de sa foi jusqu'à l'effusion de son sang, le 8 novembre 1840, avec deux prêtres, dont Martin Thinh qu'il avait caché dans sa maison, et deux autres chrétiens laïcs. Jean-Baptiste et ses compagnons sont canonisés en 1988.

Ceux qui aiment Jean-Baptiste aiment aussi :

Connaissez-vous bien le prénom Jean-Baptiste ?

En quelle année le prénom Jean-Baptiste a-t-il été le plus populaire?

TOP DES PRÉNOMS 2019
  1. 1. Emma
  2. 2. Louise
  3. 3. Alice
  4. 4. Chloé
  5. 5. Lina
  6. 6. Rose
  7. 7. Léa
  8. 8. Anna
  9. 9. Mila
  10. 10. Mia
  1. 1. Gabriel
  2. 2. Raphaël
  3. 3. Léo
  4. 4. Louis
  5. 5. Lucas
  6. 6. Adam
  7. 7. Arthur
  8. 8. Hugo
  9. 9. Jules
  10. 10. Maël