3,7 / 5 ( 74 votes ) Votre note

Signification du prénom Charles / masculin

Etymologie de Charles

Vient du germain "karl" Signifie : "fort, vigoureux" Se fête le 2 mars ou 4 novembre.

germanique : de karl, fort, robuste.

Les dérivés sont :

Charlie, Charlet, Charley, Charlez, Charlot, Charlette, Arlette, Charlotte, Carel, Carol, Carole, Caroline, Cary, Karel, Karelle, Karol

Origine de Charles

Le prénom Charles est dérivé du latin Carolus, signifiant « homme fort ».
Le prénom Charles a commencé à se faire connaître dans le milieu aristocratique. Porté par plusieurs rois français, anglais et suédois, il s’est rapidement popularisé.
A tout juste 22 ans, Charles Borromée devient un cardinal de l’Eglise catholique. Sa persévérance et sa foi lui permettent de décrocher le titre d’archevêque de Milan. Le pape Paul V le béatifie en 1609 et le canonise en 1610. Charles est également le prénom du fils aîné et successeur au trône d’Élisabeth II et du prince Philip, duc d'Édimbourg. Il est également devenu célèbre pour son premier mariage avec Diana Spencer alias Lady Di.
Parmi les prénoms dérivés de Charles, on peut citer Karl, Carl, Carlos, Charlie, Charlotte, Charline et Charlène.

Histoire de Charles

Fils de Saint Canut, roi du Danemark, au XIème siècle, Charles le Bon est nommé comte de Flandre au retour de la 1ère croisade. Il fait régner la paix et la justice dans son comté et s'illustre par son amour des pauvres. Il est assassiné le 2 mars 1127 dans l'église saint Donation de Bruges par un seigneur dont il avait déjoué les intrigues politiques. - Le 4 novembre on fête Charles de Borromée, évêque de Milan en 1563 et fondateur du premier séminaire pour la formation des prêtres.

Quand fête-t-on les Charles

Fête usuelle: Charles

4 novembre

Docteur en droit à 16 ans, cardinal à 22, Charles Borromée se voit confier l'administration du diocèse de Milan par son oncle, le pape Pie IV, en 1560. Il profite de sa situation pour en faire une à tous ses amis, accepte tous les honneurs, tous les bénéfices dont le comble son illustre parent, mais joue aussi un rôle décisif dans l'achèvement difficile du concile de Trente en 1563. La mort de son frère Frédéric provoque la conversion de Charles. Il est ordonné prêtre, sacré évêque et nommé archevêque de Milan en 1564. Renonçant à sa fortune, à la chasse et à tous les plaisirs du monde, il se dévoue corps et âme à son immense diocèse, organise les séminaires, restaure la discipline ecclésiastique et fonde un institut dont les membres se dévouent à son entreprise de réforme. En 1576 une épidémie de peste révèle à quel degré d'héroïsme atteint la charité de l'archevêque. Mort à Milan en 1584, Charles Borromée est canonisé par Paul V en 1610.

Les autres fêtes de Charles :

  • 30 janvier :
    1649 est aussi l'année de la mort de Charles Ier, roi d'Angleterre, d'Écosse et d'Irlande depuis 1625, que l'Église anglicane honore comme un martyr.cf le Prayer Book. Antoine Van Dyck a fait de lui un portrait célèbre.
  • 2 mars :
    Charles le Bon est le fils de saint Canut (ou Knut), roi de Danemark et premier martyr de son pays (†1086). Encore enfant, Charles trouve refuge auprès de Robert le Frison, à Bruges, en Flandre. Armé chevalier, il prend part à la première croisade.
  • 3 juin :
    Chef des pages à la cour du roi d'Ouganda, Charles Lwanga est brûlé vif à Namugongo, le 3 juin 1886, avec plusieurs adolescents chrétiens qui comme lui refusent de céder au tyran pervers. Charles et ses compagnons martyrs sont canonisés par Paul VI en 1964.
  • 20 septembre :
    Chrétiens coréens, Charles Cho et Charles Hyon sont condamnés à mort et exécutés dans leur pays, en 1839 et 1840, pour avoir enseigné le catéchisme et assisté des missionnaires français. Ils sont canonisés par Jean-Paul II en 1984 avec une centaine d'autres martyrs.
  • 19 octobre :
    Jésuite missionnaire au Canada, Charles Garnier est martyrisé par les Iroquois, avec plusieurs de ses confrères, en 1649. Ils sont canonisés ensemble par Pie XI en 1930.
  • 15 décembre :
    Protestant allemand originaire de Tübingen, Charles Steeb demande son admission dans l'Église catholique à Vérone, en Italie, où il est venu achever sa formation professionnelle. Conversion qui lui coûte la rupture avec sa famille, ses amis, et la perte de nombreux avantages matériels. Soudain pauvre et seul, comme orphelin, il s'abandonne à Dieu et ne le regrettera jamais.

Ceux qui aiment Charles aiment aussi :

Connaissez-vous bien le prénom Charles ?

En quelle année le prénom Charles a-t-il été le plus populaire?

TOP DES PRÉNOMS 2019
  1. 1. Emma
  2. 2. Louise
  3. 3. Jade
  4. 4. Alice
  5. 5. Mila
  6. 6. Chloé
  7. 7. Inès
  8. 8. Lina
  9. 9. Léa
  10. 10. Léna
  1. 1. Gabriel
  2. 2. Louis
  3. 3. Raphaël
  4. 4. Léo
  5. 5. Adam
  6. 6. Jules
  7. 7. Lucas
  8. 8. Mael
  9. 9. Hugo
  10. 10. Liam