Histoire de venturin

Originaire de Bergame, en Lombardie, Venturin est moine dans l'ordre des frères prêcheurs (dominicains) à l'époque où les papes résident à Avignon. Il prêche bien et beaucoup, déplace les foules, provoque de nombreuses conversions mais déclare qu'un pape hors de Rome n'est pas un vrai pape. Benoît XII le fait enfermer dans un monastère où le silence est de rigueur. Libéré sous Clément VI, ayant eu le temps de revoir ses cours de droit canon, Venturin vient prêcher en Avignon que le pape est toujours pape où qu'il soit. Il mourra saintement à Smyrne (aujourd'hui Izmir, en Turquie), le 28 mars 1346, lors d'une croisade qu'il a prêchée contre l'islam.

Etymologie de venturin

latine : de adventura, avenir.