Histoire de thorlak

Évêque de Skalholt, en Islande, pendant quinze ans, au 12e s., Thorlakur ou Thorlak lutte sans relâche contre la polygamie en usage parmi les chrétiens et pour tenter de convaincre les prêtres de garder le célibat. Il meurt en 1193, aussitôt canonisé par ses ouailles, et le culte de saint Thorlak est encore très vivace sur l'île lorsque débarquent les missionnaires luthériens au 16e s.

Etymologie de thorlak

scandinave : "le jeu de Thor".