Histoire de Andre-charles

Sacré évêque par Léon XIII en 1890 et nommé archevêque de Milan, en Lombardie, quatre ans plus tard, André-Charles Ferrari est le digne successeur des saints Ambroise et Charles Borromée. Pendant 27 ans il dirige son diocèse avec la foi, le zèle et l'intelligence des grands apôtres. Doué d'un jugement sûr, le pasteur indique la voie à suivre, dans le contexte religieux et social de son temps, organisant une nouvelle forme de catéchèse et renouvelant le style pastoral. Il répète avec force qu'il ne faut pas attendre passivement que les gens viennent dans les églises mais qu'il est indispensable de recommencer à parcourir les villes et les villages, comme le faisait Jésus allant à la rencontre des pauvres, des malades et des infirmes. L'archevêque donne l'exemple; il visite souvent son diocèse, parfois à dos de mulet ou à pied sur les sentiers de montagne. Il encourage aussi l'action catholique et la participation des laïcs à la vie de la communauté ecclésiale, fonde le "secrétariat du peuple" et la maison de la réadaptation des anciens détenus. Témoins de son activité inlassable et de sa grande bonté, ses diocésains s'exclament parfois : "Saint Charles est revenu !" Mort le 2 février 1921, André-Charles Ferrari est béatifié par Jean-Paul II en 1987.

Etymologie de Andre-charles

grecque : de andros, viril.germanique : de karl, fort, robuste.

Les Andre-charles célèbres

  • André-Charles BOULLE : Ebéniste