Histoire de Ulphe

Née dans le Soissonnais au début du 8e s., Ulphe se fixe près d'Amiens et, ermite, se dévoue au service d'un prêtre âgé et infirme. Après la mort de celui-ci, elle rassemble plusieurs jeunes filles et fonde une communauté religieuse qu'elle place sous la direction d'Aurée, sa première compagne, demeurant elle-même solitaire jusqu'à sa mort, vers 750. Sur le tombeau de sainte Ulphe sera érigé le monastère du Paraclet, puis ses reliques seront transférées dans la cathédrale d'Amiens.

Etymologie de Ulphe

germanique : de wulf, loup.