Histoire de Irenarque

Bourreau de métier à Sébaste, sa ville natale, en Asie Mineure, Irénarque est impressionné par la foi et le courage des nombreux chrétiens qu'il doit soumettre à la torture pendant la persécution de Dioclétien, au début du 4e s. Il demande le baptême, perd aussitôt son emploi, puis sa tête sur le billot d'un ancien collègue.

Etymologie de Irenarque

grecque : "très pacifique".