Histoire de eginer

Converti au christianisme (en 453), Eginer ne peut accepter la couronne d'or que lui propose son père, roi d'Ulronie, en Irlande, quand le Fils de Dieu a porté une couronne d'épines. Banni, il va évangéliser les païens en Armorique avec plusieurs de ses compatriotes. Eginer construit son ermitage au lieu dit aujourd'hui Pluvigner (Morbihan), se nourrit de glands et partage son temps entre la prière et la prédication. Plusieurs années après il participe à une mission en Cornouailles, outre Manche, et y subit le martyre vers la fin du 5e s. Saint Eginer, dit aussi Fingar, est le patron de plusieurs paroisses et localités bretonnes. Une chapelle lui est dédiée dans la cathédrale de Vannes.

Etymologie de eginer

germanique : de ed, richesse, win, ami et hard ou hart, dur, fort.