Histoire de Antipas

Peut-être évêque de Pergame, en Asie Mineure, mais cela n'est pas prouvé, Antipas subit le martyre pendant la persécution de Domitien, entre 81 et 96. Victime aussi du "Néron chauve" qui l'a exilé sur l'île de Pathmos, saint Jean fait l'éloge d'Antipas, le témoin fidèle, dans son Apocalypse.cf Ap 2, 12-13. Le culte du saint est très ancien en Orient. À Constantinople il est longtemps honoré dans l'église Saint-Jean-le-Théologien.

Etymologie de Antipas

grecque : de Antipatros ou Antipater, noms d'un général macédonien, lieutenant d'Alexandre le Grand au 4e s. av J-C