Histoire de Anne-eugenie

Originaire de Metz, en Lorraine, Anne-Eugénie Milleret trouve sa vocation à Notre-Dame de Paris, pendant une homélie du père Lacordaire, au terme d'une adolescence jalonnée de douloureuses épreuves. Conseillée par Emmanuel d'Alzon, le fondateur des assomptionnistes, elle rassemble quelques jeunes femmes et les forme à la vie religieuse. Les deux activités essentielles des membres du nouvel institut de Notre-Dame de l'Assomption sont la contemplation et l'éducation. Contemplation, c'est-à-dire adoration, parce que l'on ne peut donner que ce que l'on a, explique Anne-Eugénie à ses compagnes vouées à l'éducation; il faut puiser à la Source. En 1842, la fondatrice devenue mère Marie-Eugénie, ouvre à Paris son premier pensionnat. Puis elle envoie des sœurs en Angleterre, en Espagne, en Italie et, plus tard, en Afrique et en Océanie, pour y établir des communautés et des écoles. Morte à Auteuil le 10 mars 1898, elle sera béatifiée par Paul VI en 1975.

Etymologie de Anne-eugenie

hébraïque : de hannah, grâce.grecque : de eugenios, bien né, de noble race.