3,9 / 5 ( 106 votes ) Votre note

Signification du prénom Remi / masculin

Etymologie de Remi

Vient du latin "rémédius" Signifie : "celui qui guérit" Se fête le 15 janvier.

latine : de Remi, les Rèmes, nom d'une peuplade originaire de Gaule belgique et établie en Champagne, autour de la cité de Durocortorum, future ville de Reims; nom probablement dérivé de remex, remigis, rameur, ou de remedius, remède

Les dérivés sont :

Remiot, Rimma, Mieg, Remy, Rémy

Origine de Remi

Le prénom Rémi est d’origine latine et découle du terme « Remigius » qui veut dire « rameur ». C’est un prénom célèbre qui s’aligne parmi les 100 prénoms français les plus attribués. Au Moyen-âge, ce prénom a connu un grand succès. Au XXème siècle, il a été classé 108ème prénom le plus donné en France avec 86 000 naissances. Il a atteint le pic de sa gloire en 1987 où l’on a enregistré 2600 bébés prénommés « Rémi ». Depuis le début du XXIème siècle, sa notoriété connaît une baisse conséquente avec seulement 660 naissances en 2010. Il figure toutefois parmi les prénoms régulièrement attribués. Ce prénom typiquement francophone est réservé à la gent masculine.

Histoire de Remi

Saint Rémi était d'origine Gauloise. Au lieu de s'opposer de front aux Francs qui, à l'époque, imposaient leur loi sur la Gaule, il préféra convaincre leur roi de se convertir au catholicisme. C'est ainsi que Rémi baptisa Clovis, roi des Francs, le 25 décembre 496, à Reims, ville dont il était le septième évêque. Il mourut vers 530.

Quand fête-t-on les Remi

Fête usuelle: Remi

15 janvier

Originaire de Laon, Remi est sacré évêque de Reims en 465 ou 466. Il exerce une grande influence sur Clovis, directement ou par l'intermédiaire de Clotilde, son épouse déjà chrétienne. En 486, après la victoire de Clovis sur Syagrius, l'évêque persuade ses fidèles de faire confiance au roi des Francs, assez honnête pour avoir restitué à la cathédrale le butin pris par ses troupes à Soissons. Dix ans plus tard, par choix politique ou par conviction, Clovis accepte de recevoir le baptême, entraînant plusieurs de ses guerriers. Événement situé à Noël 496, après la victoire de Tolbiac. Selon Grégoire de Tours, Remi jouit d'une grande réputation de savant et d'habile administrateur; mais la première préoccupation du saint évêque est le soulagement des pauvres et des opprimés. Ce que confirment des lettres qui ont été conservées : "Soyez le père et le protecteur de votre peuple, écrit Remi au roi. Allégez autant qu'il est possible le fardeau de l'impôt que les besoins de l'État rendent nécessaires. Soulagez les pauvres, nourrissez les orphelins, défendez les veuves, affranchissez les esclaves, ne souffrez point d'exaction". Mort à Reims l'an 533, après plus d'un demi-siècle d'épiscopat, Remi est enseveli dans une chapelle dédiée à saint Christophe, près de la cathédrale; sanctuaire placé très vite sous le vocable du saint évêque tant est important le culte dont il est entouré dans toute la chrétienté occidentale. En 852 sont jetées les fondations de la première abbatiale Saint-Remi et au 11e s. est érigée la splendide basilique romane que nous connaissons.

Les autres fêtes de Remi :

  • 19 janvier :
    Fils naturel de Charles Martel et frère de Pépin le Bref, Remi est élevé à la cour avant de se consacrer au service de Dieu. Il est sacré archevêque de Rouen en 755 et envoyé en Italie pour y régler l'affaire de Didier, le roi des Lombards, en 760. Remi ramène de Rome des moines formés à la bonne exécution du chant afin d'embellir les fêtes liturgiques dans les églises et les monastères de son diocèse.
  • 19 janvier :
    Fils naturel de Charles Martel et frère de Pépin le Bref, Remi est élevé à la cour avant de se consacrer au service de Dieu. Il est sacré archevêque de Rouen en 755 et envoyé en Italie pour y régler l'affaire de Didier, le roi des Lombards, en 760. Remi ramène de Rome des moines formés à la bonne exécution du chant afin d'embellir les fêtes liturgiques dans les églises et les monastères de son diocèse.
  • 20 mars :
    Aux 8e-9e s., saint Remi est le fils du comte Hugues d'Alsace, le neveu de sainte Odile. Abbé de l'abbaye de Munster, puis évêque de Strasbourg, il fonde à Eschau un monastère de chanoinesses où il sera inhumé.
  • 20 mars :
    Aux 8e-9e s., saint Remi est le fils du comte Hugues d'Alsace, le neveu de sainte Odile. Abbé de l'abbaye de Munster, puis évêque de Strasbourg, il fonde à Eschau un monastère de chanoinesses où il sera inhumé.
  • 19 juin :
    Jésuite missionnaire en Chine, Remi Isoré est massacré par les Boxers, membres d'une secte fanatique, à Tchou-Kia-Ho, le 19 juin 1900, avec le père Modeste Andlauer. Ils sont béatifiés par Pie XII en 1955.
  • 19 juin :
    Jésuite missionnaire en Chine, Remi Isoré est massacré par les Boxers, membres d'une secte fanatique, à Tchou-Kia-Ho, le 19 juin 1900, avec le père Modeste Andlauer. Ils sont béatifiés par Pie XII en 1955.

Ceux qui aiment Remi aiment aussi :

Connaissez-vous bien le prénom Remi ?

En quelle année le prénom Remi a-t-il été le plus populaire?

TOP DES PRÉNOMS 2019
  1. 1. Emma
  2. 2. Louise
  3. 3. Alice
  4. 4. Chloé
  5. 5. Lina
  6. 6. Rose
  7. 7. Léa
  8. 8. Anna
  9. 9. Mila
  10. 10. Mia
  1. 1. Gabriel
  2. 2. Raphaël
  3. 3. Léo
  4. 4. Louis
  5. 5. Lucas
  6. 6. Adam
  7. 7. Arthur
  8. 8. Hugo
  9. 9. Jules
  10. 10. Maël