1,9 / 5 ( 209 votes ) Votre note

Signification du prénom Paul / masculin

Etymologie de Paul

Vient du latin "paulus" Signifie : "petit, faible" Se fête le 29 juin.

latine : de Paullus, patronyme d'une illustre famille romaine dans les premiers siècles; ou de paulus, faible.

Les dérivés sont :

Paol, Paolo, Paule, Pol, Polig, Polly

Origine de Paul

« Paul » dérive du latin « Paulus », un prénom qui connote l’humilité. Paulus renvoie également au caractère de ce qui est petit. Ce prénom est devenu célèbre grâce à Paul de Tarse, une figure emblématique du christianisme. Grâce à cet apôtre, la foi chrétienne a pu s’épanouir hors de la Judée. Saint Paul est célébré le 29 juin en hommage à Paul de Tarse.
Le prénom « Paul » est porté par près d’une soixantaine de Saint et bienheureux chrétiens. Il a également été adopté par 8 papes dont l’un des plus connus est Jean-Paul II. Tous ces hommes d’Eglise ont choisi ce prénom afin de continuer les actions menées par Saint-Paul.

Vers le IIème siècle, ce prénom devient très populaire tant en Gaule qu’en Asie Mineure. Tout comme les autres prénoms issus du grec ou du latin, sa popularité a connu une certaine baisse aux environs du VIIIème siècle. Il a toutefois continué d’être adopté dans certaines familles gauloises.

Histoire de Paul

Né en Turquie, vers l'année 5 ou 10 de notre ère, juif et citoyen romain, Paul vient étudier et travailler à Jérusalem. Là,il rencontre et persécute les premiers chrétiens. Converti à la suite d'une apparition du Christ, il se fait baptiser et devient l'apôtre des païens. Il passe sa vie à voyager et à évangéliser. Arrêté, il est condamné et exécuté à Rome, vers 67.

Quand fête-t-on les Paul

Fête usuelle: Paul

29 juin

Né à Tarse, en Asie Mineure, dans une famille juive qui a acquis la citoyenneté romaine, Saül vient très jeune à Jérusalem pour y suivre les leçons du célèbre rabbin Gamaliel. Gagné au radicalisme pharisien, il poursuit avec acharnement la jeune communauté chrétienne, assiste, en l'approuvant, au martyre du jeune diacre Étienne, l'an 36, et obtient du Sanhédrin un mandat l'autorisant à traquer tous les chrétiens de Syrie. Il arrive à Damas lorsqu'une force surnaturelle le terrasse, provoquant la conversion que relate Luc dans les Actes des Apôtres. Baptisé par Ananie, Saül prend le nom de Paul et met tous les dons de sa riche personnalité au service d'une foi pour laquelle il donnera sa vie. Pendant vingt ans il parcourt l'Asie Mineure et la Grèce, y fondant de nombreuses communautés qu'il stimule par ses visites et sa correspondance (treize de ses Epîtres ont été conservées). Il surmonte d'innombrables difficultés, épreuves et déceptions, persécuté à son tour par ceux qui nient la résurrection de Jésus et rejettent son Évangile, mais Paul, le "faible", c'est lui qui l'écrit, se glorifie surtout de ses faiblesses, afin que repose sur lui la puissance du Christ; il se complaît dans les outrages, les détresses, les angoisses endurées pour le Maître, car "lorsque je suis faible, explique-t-il, c'est alors que je suis fort !"cf 2Cor 12,7-10. Arrêté à Jérusalem, incarcéré pendant deux ans à Césarée, il est transféré à Rome où il arrive en 60 après un voyage très mouvementé. Bénéficiant d'un régime de liberté surveillée, il évangélise les Romains, écrit aux disciples et aux amis qu'il a laissés au Proche-Orient pour les exhorter et soutenir leur apostolat. Libéré en 63, il est de nouveau arrêté en 66, puis décapité en 67 à proximité de l'emplacement où sera érigée plus tard la basilique Saint-Paul-hors-les-Murs. Surnommé "l'apôtre des gentils" (de gentes, nations) c'est-à-dire des non-Juifs ou des païens, saint Paul est parfois considéré comme le second fondateur du christianisme.

Les autres fêtes de Paul :

  • 15 janvier :
    Ermite dans le désert de la Thébaïde, en Haute-Égypte, au 4e s., Paul reçoit probablement la visite de saint Antoine, mais ce que nous savons d'eux relève de la pieuse légende plus que de l'histoire. La mort de Paul de Thèbes est située en 342 par saint Jérôme.
  • 6 février :
    Jésuite japonais, Paul Miki est simple frère coadjuteur mais son ardeur missionnaire fait l'admiration de toute la communauté chrétienne où il se dévoue jusqu'à son arrestation. Il est crucifié comme le Maître auquel il a donné sa vie, à Nagasaki, Japon, en 1597, avec vingt-cinq prêtres et laïcs dont trois enfants de onze à quinze ans. Paul et ses compagnons sont canonisés par Pie IX en 1862.
  • 8 février :
    Originaire de Verdun, en Austrasie, Paul est éduqué à la cour de Clotaire II, mais il la quitte pour se consacrer à Dieu dans un ermitage, à Trèves, pour quelques temps, puis dans un monastère où sa sainteté suscite de nombreuses vocations. Monté sur le trône, Dagobert l'oblige à accepter la charge d'évêque de Verdun. Paul rétablit l'ordre, instaure la confiance, fait de son diocèse une communauté fervente et de sa ville une forteresse qui résistera aux nombreuses attaques qu'elle subira après la mort de l'évêque en 649.
  • 3 juin :
    Chrétien vietnamien martyrisé dans son pays le 3 juin 1862, Paul Duong est canonisé par Jean-Paul II en 1988 avec plusieurs de ses frères (évêques, prêtres et laïcs) qui "ont lavé leurs robes et les ont blanchies dans le sang de l'Agneau".cf Ap 7,14.
  • 28 juin :
    Paul Ier est le frère du pape Étienne II. Il lui succède en 757, achève la construction d'un monastère dans leur maison familiale, réorganise le pouvoir temporel de la papauté et renouvelle l'alliance conclue par Étienne avec Pépin le Bref. Il accueille aussi les moines byzantins chassés par les iconoclastes et meurt saintement en 767.
  • 25 juillet :
    À Césarée, en Palestine, où son illustre homonyme a souffert deux ans de captivité au milieu du 1 s., Paul est martyrisé avec Valentine et Théana en 308, pendant la persécution de Maximin Daïa. Avant de s'abandonner au bourreau, le témoin du Christ fait une prière publique pour les chrétiens, les Juifs et les Samaritains, tous réunis.
  • 12 septembre :
    À Nagasaki également, en 1622, Paul Tomachi subit le martyre, âgé de sept ans, avec son père, ses trois frères et plusieurs autres chrétiens (les enfants sont décapités, les adultes brûlés vifs). Avec eux Paul est canonisé par Jean XXIII en 1961.
  • 19 octobre :
    Né à Ovada, en Ligurie, Paul Danei s'engage dans l'armée mais revient bientôt au pays pour aider son curé à instruire les enfants des mystères de la foi. En 1720, il se retire dans un ermitage, en Toscane. Plusieurs disciples le rejoignent, attirés par son idéal de perfection, pour lesquels il rédige une règle.

Ceux qui aiment Paul aiment aussi :

Connaissez-vous bien le prénom Paul ?

En quelle année le prénom Paul a-t-il été le plus populaire?

TOP DES PRÉNOMS 2019
  1. 1. Emma
  2. 2. Louise
  3. 3. Alice
  4. 4. Chloé
  5. 5. Lina
  6. 6. Rose
  7. 7. Léa
  8. 8. Anna
  9. 9. Mila
  10. 10. Mia
  1. 1. Gabriel
  2. 2. Raphaël
  3. 3. Léo
  4. 4. Louis
  5. 5. Lucas
  6. 6. Adam
  7. 7. Arthur
  8. 8. Hugo
  9. 9. Jules
  10. 10. Maël