3,9 / 5 ( 49 votes ) Votre note

Signification du prénom Henri / masculin

Etymologie de Henri

Vient du germain "heim et rik" Signifie : "maison et roi" Se fête le 13 juillet.

germanique : de heim, maison et rick, roi, puissant.

Les dérivés sont :

Henry, Henrietta, Henriette, Henrielle, Riquet

Origine de Henri

Dérivé du grec Haimric, le prénom Henri signifie « roi » et « maison ». Ce prénom a fait son apparition en France vers le début du XIe siècle. Il s’est par la suite rapidement répandu sur tout le continent européen puis dans les pays anglo-saxons.
L’empereur allemand Henri a largement contribué à l’expansion du christianisme dans son pays. Il créa l’évêché de Bamberg. Il fit vœu de chasteté et consacra sa vie à Dieu. De ce fait, il n’a eu aucune descendance. Sa fête est honorée le 13 juillet.
Parmi les prénoms dérivés d’Henri, on peut citer Harry, Henrik, Heinrich, Enrique, Enzo Enri et Hendrick.

Histoire de Henri

Henri II fut couronné empereur d'Allemagne en 1002. Pendant son règne, il favorisa la paix et développa le christianisme. Dévoué au Pape, il crée l'archevêché de Bamberg dont la cathédrale contient son tombeau. A sa mort en 1024 et sur ses conseils, sa femme Cunégonde distribue tout ce qu'elle possède et consacre sa vie au service des pauvres et à la prière.

Quand fête-t-on les Henri

Fête usuelle: Henri

13 juillet

Jeune duc de Bavière, Henri est éduqué par Wolfgang, le saint évêque de Ratisbonne. En 1002 il succède à Othon III, empereur germanique, et s'emploie à rétablir la paix dans ses états. Soucieux de la christianisation de l'empire, Henri protège l'Église, fonde l'évêché de Bamberg et encourage la réforme clunisienne. Il est couronné chef du Saint-Empire romain germanique par le pape Benoît VIII en 1014 et meurt à Grona, près de Göttingen, en 1024. Canonisé par Eugène III l'an 1146, saint Henri repose à Bamberg, près de sainte Cunégonde, son épouse.

Les autres fêtes de Henri :

  • 16 janvier :
    Au Danemark, à la fin du 11e s., Henri est poussé au mariage par ses parents, mais lui choisit de "rester eunuque pour le Royaume" selon l'expression biblique. Il perçoit d'ailleurs très distinctement l'appel à un autre renoncement et, docile, quitte sa famille, son pays, pour aller se fixer dans l'île de Cocket, en Angleterre. Il construit une cabane, un oratoire, et vit en ermite, cultivant un modeste lopin de terre pour se nourrir.
  • 19 janvier :
    Anglais, Henri accompagne le cardinal Nicolas Breackspear (futur pape Adrien IV) en Scandinavie pour y évangéliser les païens. Sacré évêque d'Uppsala par Nicolas et encouragé par le roi Éric IX, Henri travaille de toutes ses forces à la conversion des infidèles encore très nombreux dans le pays. Ayant conquis la Finlande en 1154, Éric y envoie des missionnaires.
  • 2 mars :
    Originaire de Constance, dans le Bade-Wurtemberg, Henri Suso entre chez les dominicains dès treize ans, vers 1310. Il est l'élève de maître Eckhart avant d'enseigner la théologie dans sa ville natale. Prieur du couvent de 1329 à 1336, il est victime de calomnies pour avoir évangélisé et converti des prostituées, mais sa réputation de sainteté réduit au silence les mauvaises langues.
  • 8 mars :
    Né à Saint-Hilaire-de-Talmont, Poitou, en 1839, Henri ou Pierre-Henri Dorie est ordonné prêtre en mai 1854. Dès juillet il embarque à destination de la Corée mais n'entre dans le pays, clandestinement, qu'en mai 1865. À la tolérance pour la foi chrétienne succède une violente persécution sur tout le territoire coréen, provoquée par une révolution de palais à Séoul, la capitale.
  • 25 octobre :
    Curieux de voir de près la tête d'un papiste lorsqu'elle tombe, tranchée par le bourreau de service, Henri Walpole ne craint pas de s'approcher du billot, lors de l'exécution de seize catholiques, à Londres, le 1 décembre 1581. Il s'approche tellement qu'il est éclaboussé du sang d'Edmond Campion, l'un des martyrs, à l'instant fatal. Il entre chez lui satisfait et donne son habit à nettoyer, mais sa vie bascule complètement.
  • 4 novembre :
    Issu d'une noble famille de Souabe, en Allemagne méridionale, Henri est beau, riche, heureux et insouciant. "La grâce de Dieu le saisit en plein bal", dit son biographe. Il abandonne tout, ses biens, ses affaires, ses nombreux amis qui croient à une plaisanterie, et entre à l'abbaye bénédictine d'Ochsenhausen, en Wurtemberg. Les moines se méfient un peu de ce danseur mondain et le mettent longtemps à l'épreuve avant de l'admettre à la profession.

Ceux qui aiment Henri aiment aussi :

Connaissez-vous bien le prénom Henri ?

En quelle année le prénom Henri a-t-il été le plus populaire?

TOP DES PRÉNOMS 2019
  1. 1. Emma
  2. 2. Louise
  3. 3. Alice
  4. 4. Chloé
  5. 5. Lina
  6. 6. Rose
  7. 7. Léa
  8. 8. Anna
  9. 9. Mila
  10. 10. Mia
  1. 1. Gabriel
  2. 2. Raphaël
  3. 3. Léo
  4. 4. Louis
  5. 5. Lucas
  6. 6. Adam
  7. 7. Arthur
  8. 8. Hugo
  9. 9. Jules
  10. 10. Maël