3,5 / 5 ( 56 votes ) Votre note

Signification du prénom Bruno / masculin

Etymologie de Bruno

Vient du germain "brun" Signifie : "bouclier" Se fête le 6 octobre.

germanique : de brun, bouclier; ou latine : de brunus, brun.

Les dérivés sont :

Brun, Bruna, Brune, Brunetto, Brunon, Burne

Origine de Bruno

Prénom d’origine germanique, Bruno signifie « bouclier ».
En Italie et dans d’autres pays européens, le prénom Bruno est devenu célèbre à partir du Moyen Age. Il n’est devenu populaire en France qu’à partir du XXe siècle.
Plusieurs Bruno ont laissé leur empreinte dans le domaine de la religion comme saint Bruno Chartreux et Bruno d'Eguisheim-Dagsbourg alias Pape Léon IX. Ce dernier se distingue par sa modestie. Il privilégie la retraite spirituelle au confort matériel. En effet, il pense qu’en faisant de bonnes actions sur terre, chaque être humain sera récompensé au ciel.
Plusieurs prénoms sont actuellement dérivés de Bruno comme Bruna, Brunelle, Brunetta, Brunette et Brunon.

Histoire de Bruno

Saint Bruno est né à Cologne vers 1030. Il enseigne la théologie à Reims. Mais attiré par la vie monastique et la solitude, il fonde dans les massifs montagneux de la Chartreuse (Dauphiné), en 1083, un ordre religieux à la règle de vie très austère où les moines sont isolés et vivent en ermite dans une cellule. L'ordre des chartreux est né. Il y meurt en 1101.

Quand fête-t-on les Bruno

Fête usuelle: Bruno

6 octobre

Cologne et Reims connaissent un autre saint Bruno au cours du siècle suivant mais le gardent peu de temps. Né et ordonné prêtre à Cologne, écolâtre et professeur de théologie à Reims à partir de 1056 (l'un de ses élèves finira pape sous le nom d'Urbain II), Bruno de Hautenfaust ne s'éternise pas dans le diocèse d'un évêque simoniaque. À Paris où il a trouvé refuge, apprenant la déposition de Manassès et craignant d'être appelé à succéder à l'évêque indigne, il renonce définitivement à la vie séculière. En 1083, avec deux amis, il va voir Robert de Molesme, le fondateur de Cîteaux, qui l'éclaire sur sa vraie vocation, puis va à Grenoble, dans le Dauphiné. L'évêque Hugues le conduit dans le massif montagneux et sauvage de la Chartreuse. Bruno est comblé. Avec ses compagnons séduits par son idéal de vie monastique il construit d'abord la maison de Dieu, l'église, autour de laquelle seront bâties les cellules des moines ermites, les "chartreux", du nom de la montagne (1084). Mais avant de se fixer dans la solitude Bruno doit encore répondre à plusieurs appels du pape, participer à des conciles et remplir des missions délicates. En 1092 il fonde une autre chartreuse à la Torre, en Calabre. Il y meurt en 1101 juste après avoir reçu d'Urbain II la confirmation de l'autonomie de son ordre.

Les autres fêtes de Bruno :

  • 3 juin :
    Au 19e s., Bruno Serunkuma est l'un des 22 martyrs d'Ouganda sous le règne de Mwanga. Armurier du roi, il se place courageusement à la tête des chrétiens condamnés à mort. Il est brûlé vif à Namugongo le 3 juin 1886, dans sa trentième année, avec tous ses amis.
  • 11 octobre :
    Fils de sainte Mathilde et du roi Henri Ier l'Oiseleur, Bruno est ordonné prêtre à Cologne, en Rhénanie, puis élu archevêque par les chanoines de la cathédrale en 953; élection que ni l'Église ni l'empire ne regretteront. Mort à Reims, Champagne, en 965, il est ramené à Cologne et inhumé dans l'église abbatiale Saint-Pantaléon qu'il a érigée.

Ceux qui aiment Bruno aiment aussi :

Connaissez-vous bien le prénom Bruno ?

En quelle année le prénom Bruno a-t-il été le plus populaire?

TOP DES PRÉNOMS 2019
  1. 1. Emma
  2. 2. Louise
  3. 3. Jade
  4. 4. Alice
  5. 5. Mila
  6. 6. Chloé
  7. 7. Inès
  8. 8. Lina
  9. 9. Léa
  10. 10. Léna
  1. 1. Gabriel
  2. 2. Louis
  3. 3. Raphaël
  4. 4. Léo
  5. 5. Adam
  6. 6. Jules
  7. 7. Lucas
  8. 8. Mael
  9. 9. Hugo
  10. 10. Liam