Histoire de Jacopone

Originaire d'Ombrie, Jacopone est un jurisconsulte, docteur de l'université de Bologne. Veuf à trente-huit ans, il entre chez les franciscains mais refuse le sacerdoce. La fougue de son tempérament lui fait prendre position publiquement contre le pape Boniface VIII dans le conflit des "Spirituels". Il est excommunié et emprisonné. Mais ce moine contestataire est aussi un grand poète. La plus célèbre de ses œuvres est le Stabat Mater , poème qui évoque la douleur de la Vierge Marie au pied de la croix, sur le Calvaire. Jacopone écrit aussi plus de cent Laudi, "danses d'amour et ballades de Paradis" dans lesquelles il relate son expérience mystique et exalte le renoncement aux biens matériels qui permet à l'âme de trouver la joie parfaite. Du violent au subtil et du familier au suave, tous les genres y sont cultivés. Le poète chrétien a osé demander à sa foi "non plus seulement des vérités pour instruire les hommes mais des beautés pour les ravir; non plus des leçons mais des chants", dit Ozanam. Mort à Todi en 1306, trois ans après Boniface VIII, Jacopone est mis au rang des bienheureux par un autre pape.

Etymologie de Jacopone

hébraïque : "Dieu a soutenu, protégé".