Histoire de Pardoux

Fils d'un cultivateur de Guéret, en Limousin, Pardoux vit en ermite dans la région, partageant son temps entre la prière et la contemplation des mystères de Dieu. Sa sainteté lui attire plusieurs disciples, dont un comte venu de Limoges pour expier ses turpitudes et qui finance la construction d'un monastère. Abbé, Pardoux donne l'exemple de toutes les vertus et meurt, octogénaire, vers 738.

Etymologie de Pardoux

latine : de per et dulcis, par la douceur.