A première vue,Inès étant laforme portugaise et espagnole d’Agnès , on s’étonne qu’il soit largement choisi par les familles maghrébines installées en France. En fait,Inès correspond aussi à la transcription phonétique duprénom féminin arabe Înâs, signifiant « bienveillance, caresse, compagne » . Toujours présent (30 à 100 attributions par an jusqu’en 1985), il devient ensuite très populaire, désignant4 500 petites filles par an depuis 2002 .En Seine-Saint-Denis , les deux prénoms les plus donnés aux bébés depuis 2008 sontMohamed pour les garçons etInès pour les filles !

Commentaires