L'importance du nom dans les pays du Maghreb

L'importance du nom

Les grammairiens arabes indiquent que le nom (ism) est ce qui permet de distinguer les "nommés" de ceux qui ne le sont pas et de les élever ainsi à une dignité supérieure. Avant l'apparition de l'Islam, de nombreux (pré)noms arabes évoquent des fleurs, des pierres précieuses ou des animaux : une façon de souhaiter que l'enfant porte en lui les qualités attribuées à ces éléments. Certains de ces prénoms anciens existent toujours, mais l'islam a introduit en plus des considérations morales : les prénoms sont désormais souvent "théophores", c'est-à-dire qu'ils évoquent Dieu, ses attributs ou les vertus du croyant. Dans la tradition, c'est au septième jour après la naissance de l'enfant que son prénom doit lui être donné, pour confirmer ainsi son entrée dans le monde. À savoir : le jour de sa naissance n'est compté comme le premier que si le petit est né avant que le soleil ne se montre.

Marie-Odile Mergnac

Le palmarès des prénoms arabes en France

Le palmarès des prénoms en France À l'échelle du pays tout entier, Mohammed arrive largement en tête des choix pour les garçons, suivi par :  

• Mehdi • Sofiane • Karim • Samir • Yassine • Youssef... Pour les filles, on trouve, par ordre décroissant de fréquence : • Sarah • Inès • Sabrina • Sonia • Anissa • Nadia • Leila • Myriam...  

Les difficultés de la transcription des prénoms arabes

Les difficultés de la transcription

Comme les prénoms arabes ont été conçus dans un autre système d'écriture que le nôtre, il y a eu en France des amalgames spontanés, des " transcriptions " qui se sont fixées sur des prénoms déjà existants ici et proches par les sonorités. Ainsi, Inès correspond à la forme portugaise et espagnole d'Agnès. Mais ce prénom est également très donné dans les familles originaires du Maghreb parce qu'il correspond à la transcription phonétique du prénom de langue arabe Înâs, qui signifie "bienveillance, caresse, compagne". Sonia qui est la forme slave du prénom Sophie, est prise souvent comme transcription du prénom arabe Saniyya, signifiant "élevée, haute, sublime". Nadia est à la fois un prénom d'origine slave (diminutif de Nadège ) et la transcription dans notre alphabet d'un prénom arabe qui signifie "généreuse". Sabrina évoque le mot arabe Sabria qui signifie "patience" mais est aussi un prénom celtique revenu en France dans les années 1960 via l'Amérique. Etc.

Les prénoms arabes masculins les plus populaires

Quelques exemples de prénoms arabes masculins populaires

• Abdallah, Abdel, Abdelhakim, Abdelkader, Abdou, Abdoulaye, Achraf, Adel, Ahmed, Ali, Amar, Amin, Amir, Anis, Ayoub, Aziz • Bassem, Bilal, Bilel, Billal, Brahim • Chedid • Djamel, Driss • Emad • Fadel, Fares, Farid, Fatih, Faycal, Fouad • Habib, Hakim, Hamed, Hassan, Hicham • Ibrahim, Idris, Idriss, Imad, Isaac, Ismaïl, Issam • Jamil, • Kamel, Karim, Khaled, Khalid • Lyes • Malik, Medhi, Mohammed, Mounir, Mourad, Moussa, Mustafa • Nabil, Nader, Naïm, Nasser, Nassim • Omar, Omer, Oussama • Qader • Rachid, Redouane • Sabri, Saddam, Saïd, Salama, Sami, Samir, Samy, Selim, Smaïn, Sofiane, Soufiane • Tarek, Tarik • Walid • Yacine, Youcef, Youssef • Zinedine...  

Les prénoms arabes féminins les plus populaires

Quelques exemples de prénoms arabes féminins populaires

• Abeda, Achoura, Afifa, Aïcha, Aïda, Amel, Amina, Amira, Anissa, Asma, Assia • Boussaïna, Batoul • Chahira, Chemoussa, Chedine • Dalila, Dounia • Faïza, Farah, Fatiha, Fatima, Fatma, Fawzia • Ghalia • Halima, Hamza, Hanane, Hawa, Hoaïda • Ibrahima, Ichrak, Ikram, Iman, Imane, Izdihare • Karima, Kheïla • Lama, Lamia, Leïla, Loubna, Lyna • Malika, Medina, Mounia, Mounifa • Nabila, Nadia, Naïma, Nassima, Nawal, Nora, Nouna, Nour • Omeïma, Oulfa • Rachida, Rania, Rayane, Romana, Rouba • Sabah, Safia, Saïda, Samia, Samira, Sana, Sherazade, Sofia, Soraya, Soukaïna, Soumia • Tamara, Thamïna • Wahida, Wassila • Yamina, Yasmina, Yasmine, Yousra • Zahra, Zineb, Zohra...

Marie-Odile Mergnac

Commentaires