Le prénom Roman Masculin

Origine :

Fête :

28 Février

Signification de Roman

Roman est un prénom masculin qui décrit une personne très mystérieuse. Il est difficile de l’approcher. L’homme qui porte ce patronyme est très timide, voire renfermé. Les séquelles de ce caractère sur sa vie sociale peuvent être très lourdes. Roman a du mal à s’extérioriser malgré toute la bonne volonté de son entourage. Il ne se sent bien que dans son foyer. Il se perd souvent dans la lecture afin de ne pas avoir à adresser la parole aux autres.
Les célébrités qui portent ce prénom sont très nombreuses. On cite par exemple Roman Polanski (scénariste, producteur et réalisateur franco-polonais), Roman Balaïan (comédien et cinéaste soviétique), Roman Adamov (footballeur russe) et bien d’autres.

Personnalité de Roman

Malgré leur sang-froid et leur sérénité affichés, ils ne peuvent pas dissimuler leur caractère passionné. Discrets, voire secrets, ils possèdent une vie intérieure riche. Ce sont des hommes de conviction. Travailleurs et volontaires, ils sont aussi têtus et ne changent pas d'avis facilement. Ils se fient beaucoup à leur intuition. Leur force tranquille rassure leur entourage. Ils adorent la vie de famille qu'ils privilégient avant tout.

Provenance du prénom Roman

Histoire de Roman

Etymologie de Roman

Les Roman célèbres

  • Roman SOLTYK( 1791 - 1833) : général polonais, était fils du précédent et de Caroline Sapieha. Il naquit en 1791, à Varsovie; il alla achever à Paris son éducation, et, de 1805 à 1807, il étudia à l'école polytechnique. Revenu en Pologne, il entra comme lieutenant dans un régiment d'artillerie à pied , et en 1809, lorsque la guerre entre la France et l'Autriche fit retentir le canon sur les bords de la Vistule, le jeune Soltyk fut appelé à commander une compagnie d'artillerie à cheval qu'il avait organisée luimême. ll prit part à cette campagne sous les ordres de Poniatowski et se distingua dans plusieurs combats, notamment à celui de Wrzairoy. En 1810, il fut nommé lieutenantcolonel, et en 1812, il entra dans l'étatmajor général de la grande armée comme aide de camp du général Sokolnicki. Chargé, à la sanglante bataille de Leipsick, le 18 octobre, d'amener le grand parc d'artillerie au plus fort de la mêlée, il s'acquitta avec habileté de cette entreprise difficile. Il fut fait prisonnier le même jour, lorsque les Saxons passèrent du côté des alliés. Le rétablissement de la paix le rendit à la vie civile; il s'établit en Pologne, ne dissimula pas ses idées libérales et fut plusieurs fois député à la diète par le palatinat de Sandomir. Compromis en 1814, dans une conspiration où figurait son père, il s'enfuit à Dresde, où il fut arrêté et livré aux Russes; mais, faute de preuves suffisantes, on le remit en liberté, A la diète de 1829, il fit la proposition de reconnaître aux paysans la faculté d'être propriétaires libres du sol. La révolution de juillet ayant éclaté, il se rendit à Varsovie, et il prit une part active au soulèvement dont le résultat fut l'expulsion des Russes. Nommé commandant de l'armée qu'il s'agissait de créer sur la rive droite de la Vistule, il déploya beaucoup de zèle pour lever des régiments, pour mettre sur pied la garde nationale mobile. Membre de l'assemblée nationale, il proposa de déclarer la déchéance de la maison de Romanow et de proclamer la souveraineté du peuple. Lorsque l'armée russe aux ordres de Paskewitsch vint attaquer Varsovie, Soltyk, mis à la tète de toute l'artillerie polonaise, la dirigea avec une courageuse habileté, et dans les journées du 6 et du 7 septembre 1832, il opposa aux masses ennemies le feu meurtrier de 79 canons. Varsovie ayant été forcée de se rendre, Solt0k resta jusqu'aux derniers moments avec les débris de l'armée nationale ; il passa ensuite en Angleterre, puis en Fronce. Il mourut à StGermain le 22 octobre 1833 , ayant consacré ses loisirs forcés à la rédaction de deux ouvrages 1. Napoléon en 1812, Ménioires historiques et militaires sur la campagne de Russie, Paris, 1836 ; 2. la Pologne, précis historique, politique et militaire de la révolution, précédé d'une esquisse de l'histoire de la Pologne depuis son origine jusqu'en 1830. Paris, 1833, 2 vol. avec carte
  • Roman Jablonski : violoncelliste polonais
  • Roman Jakobson : linguiste américain d'origine russe
  • Roman Polanski : cinéaste polonais

Roman année par année

Signe astrologique de Roman

Couleur de Roman

Pierre précieuse de Roman

Chiffre de Roman

Métal de Roman