Le prénom Hector Masculin

Origine :

Fête :

21 Juillet

Signification de Hector

Hector est un prénom masculin qui remonte aux œuvres d’Homère, mais qui s’avère très peu fréquent. Effectivement, ce prénom ne s’est pas réellement imposé malgré quelques attributions. Cette rareté s’explique peut-être par le côté tragique du prénom dans les écrits homériques.
Les principaux traits de caractère des Hector sont leur combativité, leur goût de la victoire et leur désir de reconnaissance. Ils semblent parfois imbus d’eux-mêmes au point d’agacer une partie de leur entourage.
Les variantes du prénom Hector sont entre autres Hektor (dans les pays germaniques), Ettor (Italie), Héctor (Espagne), Heitor (Portugal) et Hectorine (dérivé féminin).
Parmi les personnalités ayant porté ce prénom figurent Hector Malot (romancier), Hector Berlioz (compositeur), Hector Guimard (architecte) et Hector Tizón (écrivain).

Personnalité de Hector

Passionnés, émotifs, ce sont des êtres équilibrés qui aiment se battre et gagner. La compétition, ils adorent. Enthousiastes, ils entraînent leur entourage dans leur sillage. Leur forte volonté est mise essentiellement au service de leur réussite. Ce sont des hommes d'action qui font confiance à leur intuition. Légèrement orgueilleux, ils cherchent toujours à plaire. Ce sont des impatients qui veulent tout et tout de suite.

Provenance du prénom Hector

Histoire de Hector

Etymologie de Hector

Les Hector célèbres

  • Hector BOËTHIUS ou BOECE ou BOEIS( 1470) : historien écossais, né d'une famille noble, vers 1470, à Dundée dans le comté d'Angus. Après avoir étudié à Dundée et à Aberdeen, il fut envoyé à l'université de Paris, où il devint professeur de philosophie. Elphinston, évêque d'Aberdeen, ayant fondé, vers l'an 1500, le collège royal de cette ville, appela Boéthius auprès de lui, le fit chanoine de sa cathédrale, et le nomma principal du c9jlege. Après la Mort de son protecteur, Boêthius forma le projet d'écrire sa vie et celles des évêques ses prédéees, seurs. L'ouvrage est en latin, et intitulé : Vitce episcoporum Murthlacensium et Aberdonensium, Paris, 154 La vie d'Elphinston comprend à elle seule le tiers de l'ouvrage. Boètliius écrivit ensuite, également en latin : 1° un Catalogue des rois d'e cosse, que l'on trouve au t. 5 du Chronicon chroniçorum ecçksiastico- poliiicon de Jean Gruter; 2° une Histoire de l'Ecosse, jusqu'à la mort de Jacques I", qu'il fit précéder d'une description de ce royaume, eL qui fut imprimée, pour la première fois, à Paris, en 1526 et réimprimée en 1574 considérablement anginentée. Ferrorius, Piémontais, continua l'ouvrage jusqu'à la lin du règne de Jacques Ill. Boahius mourut, 4 ce qu'on présume, vers l'année 1550. Son Histoire d'ecosse a été tantôt louée et tantôt dépréciée avec excès, effet de la partialité naturelle et de l'antipathie qui régnait alors entre les nations anglaise et écossaise. Erasme, son ami, qui entretint avec lui une correspondance, le présente, dans une de ses épîtres, comme « un homme « d'un rare et he génie, et très-éloquent, » et dit ailleurs qu'il ne savait pas ce que c'est que le mensonge. Quelques écrivains n'ont cependant pas craint de l'accuser d'avoir forgé presque toute une première race de rois d'Écosse, dont il a, disentils, donné l'histoire fabuleuse, uniquement pour ajouter de l'intérêt à son ouvrage, et pour le plus grand plaisir des lecteurs. Un reproche plus général et mieux fondé, c'est celui qu'on lui a fait d'une extrême crédulité, et (l'un goût prononcé pour les faits extraordinaires. Comme écrivain, son style ne manque ni de force, ni de pureté. Son Histoire d'Ecosse a été traduite en écossais par Jean llullanden, archidiacre de Murray, et publiée en 1536. C'est sur les prétendues découvertes historiques de Boêthius que Buchanan, suivant lunes, bâtit son pernicieux libelle : de Jure regni apud Scolos, 1579 dont la doctrine est si injurieuse à toutes les tètes couronnées, et plus particulièrement aux souverains héréditaires, et qu'il composa ensuite son Histoire d'Ecosse pour l'appuyer
  • Hector CARAFFA( 1767) : comte de Ruvo, était le chef de l'illustre famille des dues dandritt et l'héri- tien de leur nom et de leur fortune. Il naquit à Naples en 1767. Entré de bonne heure dans la carrière des armes , il l'aurait parcourue avec succès à la faveur de son nom et de son courage , si, entrainé par l'esprit du siècle, il n'eût pas , dès le commencement, pris part aux événements de la révolution. Arrêté, en 1796, à cause de ses opinions libérales, Caraffa fut tellement exaspéré qu'il conçut une insurmontable haine pour les auteurs de son arrestation, ainsi que le plus violent désir d'en tirer vengeance. Échappé du château StEltne où il était détenu, il quitta le royaume de Naples, et n'y revint qu'en 1799, avec l'armée de Championnet et les révolutionnaires napolitains accourus de toute l'Italie. Caraffa se distinguait entre eux tous par sa bravoure et par une détermination incroyable, qui le poussait à former sans hésiter les entreprises les plus périlleuses. Les hommes de son parti le regardèrent , dès ce moment , comme un instrument révolutionnaire des plus actifs et des plus puissants, et ils s'empressèrent de lui confier les forces nécessaires pour parvenir à l'accomplissement de leurs vœux. Appelé au commandement d'une légion napolitaine envoyée pour seconder les mouvements . Caraffa, ne pouvant plus tenir la campagne, se vit réduit à se renfermer dans la ville de Pescara , dans l'espoir d'opposer sur ce point à l'ennemi victorieux une longue et sanglante résistance. Mais ses prévisions ne furent pas plus heureuses que son expédition. La capitale fut envahie, les châteaux qui la défendent capitulèrent, le parti républicain se dispersa, et les destinées du royaume furent livrées au cardinal Ruffo. Sommé de rendre, conformément à la capitulation intervenue avec les républicains, les places de Civitella et de Pescara, Caraffa déposa les armes, et il se disposait à quitter le royaume, lorsqu'il se vit arrêté et emprisonné. Traduit devant une commission , il fut condamné à la peine de mort avec beaucoup d'autres. 11 marcha au supplice avec intrépidité, insista pour que le bourreau le frappât sur le devant du cou , voulant , disaitil, voir descendre sur lui le glaive qui devait trancher ses jours; et, fidèle à son caractère, il reçut le coup fatal avec un imperturbable sangfroid
  • Hector JOLY( 1585 - 1660) : conseiller maitre à la chambre des comptes de Dijon, seigneur de la Grange du Pré, naquit à Dijon en 1585, et mourut dans la mème ville, le 22 septembre 1660, à l'âge de 75 ans. il a publié le Traité de la chambre des comptes de Dijon, de son antiquité el établissement et de ses honneurs, privilèges et prérogatives, et ensuite les 7107715 de tous les gouverneurs de Bourgogne el de tous les premiers présidents des cours de parlement et chambre des comptes de Dijon, à commencer au décès de Charles, duc de Bourgogne, en 1476, jus- qu'à présent. Paris, 1640 sans nom d'imprimeur. 11 en donna une seconde édition en 1653, Dijon, Pierre Palliot de 111 pages. Cet ouvrage , le seul que l'on possède sur l'histoire de cette compagnie , manque de critique et d'éclaircissements. C'est une oeuvre d'érudition sans choix, mais non sans intérè.t. Un anonyme, fort instruit eh cette matière, avait entrepris, au siècle dernier, de compléter le Traité d'Hector ioly et d'y joindre des recherches , sur les officiers qui firent partie de la chambre des comptes de Dijon dès sa création; mais ce travail, (lui ne comprend pas moins de deux volumes est malheureusement resté manuscrit. L'un de ces volumes se trouve à la bibliothèque de Dijon, et l'autre aux archives de l'ancienne Bourgogne
  • Hector Berlioz : compositeur français
  • Hector de La Tour Du Pin Montauban : chef militaire calviniste
  • Hector Dufranne : baryton belge
  • Hector fils de Priam et époux d'Andromaque : le plus vaillant des défenseurs de Troie
  • Hector Guimard : architecte et décorateur français
  • Hector Lefuel : architecte français
  • Hector Malot : écrivain français
  • Hector VILLALOBOS : Compositeur

Hector année par année

Signe astrologique de Hector

Couleur de Hector

Pierre précieuse de Hector

Chiffre de Hector

Métal de Hector