Le prénom leonor Féminin

Origine :

Fête :

25 Juin

Signification de leonor

Très discret, Léonor se répand en France à partir des années 60. La popularité de ce prénom rare ne cesse d’augmenter.Malgré le comportement imprévisible de Léonor, son entourage subit son charme irrésistible et souverain. Parfois hautaine et capricieuse, cette femme sait qu’elle le vaut bien et aime que l’on se plie en quatre pour réaliser ses désirs. Intuitive et attachante, elle séduit sans effort et se contente d’envoûter ce qui l’entoure avec son sourire enjôleur. Ne laissant personne de marbre, Léonor est aimée ou détestée.Éléonore, Léna, Ileana, Lorna, Honora, Norah, Eleanor, Laura et Aliénor sont des dérivés de Léonor.Parmi les célébrités portant ce prénom, on recense Leonor de Borbón y Ortiz, princesse héritière des Asturies et fille aînée du roi d’Espagne Felipe VI.

Personnalité de leonor

D'humeur changeante, elles ne sont pas faciles à suivre. Elles ont souvent un regard pessimiste sur les évènements. Réservées, fières, elles n'ont pas le contact très facile. Rêveuses, très sensibles, elles sont davantage portées sur les métiers artistiques. Elles respectent les traditions et attachent beaucoup d'importance aux valeurs familiales.

Provenance du prénom leonor

Histoire de leonor

Etymologie de leonor

Les leonor célèbres

  • Léonor HAVIN( 1755 - 1829) : né au MesnilOpac , le 9 juillet 1755. Il fut d'abord avocat au bailliage de SaintLô , et mérita, par la confiance qu'inspirait son caractère , d'étre désigné comme le conseil de presque toutes les tutelles. La probité, le désintéressement qu'il avait apportés dans l'exercice de sa profession , ses connaissances étendues et variées, et surtout la fermeté inébranlable et bien connue de ses principes, avaient fixé sur lui l'attention de ses compatriotes, et en 1792 les électeurs de la Manche l'envoyèrent siéger à la convention. Il fut au nombre de ceux qui , après avoir reconnu la culpabilité de Louis XVI , le condamnèrent à mort, mais il vota le sursis et l'appel au peuple. En l'an 3 Ilavin entra au conseil des anciens, dont il fut le secrétaire. Il aborda rarement la tribune ; niais comme c'était un travailleur infatigable et un homme éminemment pratique, on l'appelait souvent au sein des commissions. Élu à la cour de cassation, il y remplit avec distinction les fonctions de substitut du commissaire du gouvernement. Nommé sur sa demande juge au tribunal d'appel de Caen , il s'y montra aussi intègre que laborieux. Ses collègues le chargeaient des rapports les plus importants, et dans les affaires les plus compliquées et les plus délicates, son esprit droit et pénétrant savait trouver la raison de décider, et presque toujours son opinion faisait l'arrèt. Exilé en 1816 par la loi qui frappait les conventionnels votants , en les qualifiant de régicides, Havin se retira en Angleterre, d'où il vint se fixer à Malines. Le gouvernement de la restauration , que l'irritation d'une partie de la chambre empéchait de rapporter cette loi de circonstance , accorda du moins aux proscrits des sursis indéfinis. La cour de Caen réclama avec insistance la fin de l'exil d'un de ses anciens membres, et L. Havin put rentrer dans sa ,patrie. Il y vécut dans la retraite , et il écrivit sur le droit criminel deux ouvrages qui peuvent encore étre consultés avec fruit, malgré les changements considérables apportés dans la législation. 11 suffirait de quelques annotations pour rendre à ses travaux un intéra actuel. Les principes fondamentaux qui forment la base du droit, et qu'on ne peut modifier sans altérer la justice ellemème , y sont affirmés avec l'autorité que donne le savoir et la modération qu'inspire la conscience. L. Havin est mort le 9 juillet 1829, entouré de l'estime et de la considération de ses concitoyens. Il a laissé un fils auquel il a légué sa probité, son désintéressement et cet amour pour la liberté que ni l'àge, ni les malheurs , ni les circonstances n'avaient pu affaiblir en lui. Nous n'avons pas à parler des vivants ; toutefois qu'il nous soit permis de dire ici que depuis vingtcinq ans, son fils, M. Havin, ancien député, ancien viceprésident de l'assemblée constituante, aujourd'hui directeur politique du Siècle , n'a pas, cessé de figurer parmi les défenseurs les plus purs et les plus fermes de la véritable liberté , et parmi les plus zélés partisans de tout ce qui se rattache à l'indépendance et à l'honneur de la France
  • Léonor Fini : peintre italien

leonor année par année

Signe astrologique de leonor

Couleur de leonor

Pierre précieuse de leonor

Chiffre de leonor

Métal de leonor