Le prénom enea Féminin

Origine :

Fête :

Signification de enea

Très récent en France, le prénom féminin Enéa se fait encore rare dans les statistiques, mais un avenir prometteur est à envisager. On recense un peu moins de 300 filles se prénommant ainsi depuis 1940. Sa tendance est actuellement en forte hausse.Les personnes prénommées Enéa se démarquent par leur bonne humeur et leur joie de vivre. De nature enthousiaste, elles affrontent les situations se présentant à elles avec plein d’optimisme. Elles sont très souvent coquettes, ce qui pousse leur entourage à les penser superficielles. Pourtant, elles aiment juste plaire et séduire. Dotées d’un sens de la persuasion très développé, les Enéa arrivent toujours à leurs fins. Elles sont également dotées d’une intelligence hors pair qui est souvent mal utilisée.Jusqu’à ce jour, Enée est l’unique variante connue du prénom Enéa. Il n’existe pas non plus de célébrité prénommée ainsi.

Personnalité de enea

Provenance du prénom enea

Histoire de enea

Etymologie de enea

Les enea célèbres

  • Enea IRPINO( 1400) : pote agréable, né à Parme vers la fin du 15e siècle , marcha sur les traces de Pétrarque , mais sans se traîner servilement, comme tant d'autres, sur les pas de ce grand maître. 11 célébra plus d'une dame dans ses vers, et changea plusieurs fois de ville , attiré par de nouvelles beautés ; mais désabusé de ses chimériques espérances, il revint dans sa patrie, et après avoir retouché ses poésies, il les réunit en un volume, qu'il dédia , par une lettre du 20 mars 4520, à Jean Bruno de' Purcitadi, littérateur et pone , dont le chanoine Angelo Battaglini a publié un choix de vers, précédé d'une notice sur la vie de l'auteur , Rimini , 1783 Le Canzoniere d'Irpino se conserve à Parme , à la bibliothèque royale. Le savant P. Affo en a publié plusieurs morceaux remarquables, dans la curieuse notice qu'il a consacrée à ce pete, digne d'être plus heureux, dans son Scrittori Parmigiani, t. 3, p
  • Enea VICO( 1500 - -1560) : antiquaire et graveur, naquit à Parme au commencement du 16° siècle. Il passe pour avoir été le premier qui ait écrit en Italie sur la science numismatique, ou du moins qui ait essayé de l'assujettir à des règles. Elève de MarcAntoine et de Raphaël, il fit des progrès rapides dans l'art de la gravure. Le grandduc Cosme 1er de Médicis l'appela à Florence, où il grava les plus belles peintures de MichelAnge, ainsi que les portraits de Charles - Quint, de Henri II, roi de France, de Jean de Médicis et de son fils, de Bembo, de l'Arioste, etc. Il passa de Florence à Venise et à Ferrare. Il fut le premier qui grava la fameuse table d'Isis , De,retour à Parme, en 155P, il publia les médailles d'or , d'argent et de bronze des douze Césars , gravées et expliquées par lui . Cet ouvrage a été réimprimé à Rouie, en 1611 et en 1730. La dernière édition est enrichie de nouveaux dessins, par F. Bellori ; de nou vellesexplications et de notes savantes, par l'abbé Valorio. En 1555, Vico publia, à Venise, ses Discorsi sopra le medaylie . Son dernier ouvrage : Intagine delle donne auguste parut à Venise en 1557. L'année suivante, il fut traduit en latin , par Natale Conti. Cette traduction a été jointe aux Diicorei, et réimprimée avec des notes de Duval, Paris, 1619. L'éditeur a traduit en latin et mi; à la bu de ce volume une Vie de JulesCésar, par Vico. C'est le commencement d'une histoir, des Césars que le savant artiste avait entreprise, et qu'il ne put achever. On a accusé Vico d'avoir fait d'imagination les portraits de la plupart des impératrices romaines; niais si ce reproche était fondé, il ne pourrait tomber que sur Fulvio Orsini, dont Vico avoue avoir suivi l'ouvrage . Suivant Huber et Rost , Enea Vico mourut à Ferrare, probablement avant 1560. — On a encore de Vico : . 11onumenia aliquot antignorum ex gematis et cameis incisa, Rome sans date . lie- liquœ augustarunt imagines nunc primant à 1«. Franco in hem editoe, in4°, sans date . Voy. la Vie de Sébastien Erizzo. L'auteur de cet article a trouvé la plupart de ces renseignements dans une note manuscrite de M. le marquis de Paulniy, conservée à la bibliothèque de l'Arsenal; et il n'a eu qu'à en vérifier l'exactitude. J. MT.

enea année par année

Signe astrologique de enea

Couleur de enea

Pierre précieuse de enea

Chiffre de enea

Métal de enea