Le prénom Adrienne Féminin

Origine :

Fête :

08 Septembre

Signification de Adrienne

Adrienne est un prénom exclusivement attribué aux petites filles. Ce prénom dont la tendance est actuellement stable a connu un pic de popularité en 1910 avec 1 228 naissances, mais observe rapidement un déclin pour tomber à 4 fillettes ainsi prénommées en 2013. Les statistiques estiment qu’environ 34 900 filles ont reçu le prénom Adrienne sous le ciel français depuis son introduction au début des années 1900. L’âge moyen des prénommées est de 76 ans. Les Adrienne sont soixante fois moins populaires que les Adrien. Cette rareté est particulièrement appréciée des parents recherchant un prénom original pour leurs enfants, d'autant que les prénommées passent pour avoir de l'audace et du caractère comme les natives du signe du Verseau. Les Adrienne sont honorées le 8 septembre avec les Adrien. Les dérivés masculins et féminins d’Adrienne sont Audrina, Andrine, Audren, Audrey-Anne, Adrianna, Audrine, Andrienne, Adrianne, Marie-Adrienne, Adryen, Hadrien, Adrien, Adriane et Adriana.Parmi les Adrienne célèbres, nous retrouvons la tragédienne Adrienne Lecouvreur, l’aviatrice française Adrienne Bolland ou la mystique et médecin suisse Adrienne von Speyr. L’histoire compte également six papes prénommés Adrien, dont le saint martyr Adrien III et l’empereur romain Adrien ou Hadrien. Nous pouvons également citer l’éditeur Adrien Maisonneuve ou l’actrice contemporaine Adriana Bodgan.

Personnalité de Adrienne

Légèrement hyperactives, les Adrienne sont des femmes qui débordent d’énergie. Toujours de bonne humeur et souriantes, ces personnes ont une sainte horreur de la paresse, de l’inertie et de la routine monotone. Ressentant le désir constant de bouger, elles ont besoin de découvrir de nouvelles choses, faire de nouvelles rencontres et s’agiter pour se sentir vivantes.Dans le milieu professionnel, les Adrienne possèdent une force de persuasion insoupçonnée et sont capables de grandes choses. Elles attirent rapidement les louanges de leurs supérieurs et se donnent constamment à fond pour respecter les échéanciers. Là encore, elles font preuve d’un grand dynamisme leur permettant de conserver leur positive attitude, et ce, même dans des situations stressantes.Leadeurs-nées, les Adrienne n’ont aucun mal à tisser de nouvelles amitiés. Ces femmes s’expriment avec une simplicité déconcertante et partagent leurs idées et leur vision des choses sans pour autant les imposer. Fidèles en amour comme en amitié et toujours prêtes à donner de leur temps, elles n’en exigent pas moins en retour.Ces femmes sont des êtres particulièrement charismatiques. Elles impressionnent leur entourage par leur détermination et leur volonté de fer. Pacifiques et résolument gentilles et aimables, les Adrienne ne sont pas rancunières et pardonnent facilement les personnes qui les blessent. Cependant, pour elles, pardonner ne veut pas dire oublier. Elles gardent en mémoire leurs faux pas et ne refont jamais deux fois les mêmes erreurs. Les Adrienne sont sincères et volontaires. Émotionnellement stables, elles sont en parfait contrôle de leurs émotions et ne se laissent pas envahir par le doute, le stress et la peur. Ce trait de caractère leur permet de rester terre-à-terre et de résister aux situations difficiles. Bien que leurs proches et les étrangers puissent les juger cruelles et insensibles, ces femmes sont en réalité des êtres émotifs qui cherchent à se protéger des attaques qu’elles jugent personnelles.

Provenance du prénom Adrienne

Histoire de Adrienne

Etymologie de Adrienne

Les Adrienne célèbres

  • Adrienne LECOUVREUR( 1690) : l'une des plus célèbres actrices du ThatreFrançais, naquit en 1690, à Fismes, en Champagne. Son père, pauvre chapelier, étant venu s'établir à Paris, près , puis ceux d'Electre, de Bérénice, etc.; et un mois après son début, elle fut reçue comédienne ordinaire dit roi pour les premiers rôles tragiques et comiques. Pendant les treize années qui s'écoulèrent entre cette époque et sa mort , elle n'eut pas la douleur de voir un seul instant se refroidir l'enthousiaine qu'elle avait généralement inspiré. Elle était pourtant moins convenablement placée dans la comédie que dans la tragédie; et l'on dit qu'elle avait toujours manqué certains rôles , au nombre desquels ou compta;t la Célimène du Misanthrope. Mais, lors même qu'elle s'y montrait audessous de sa réputation, les spectateurs la traitaient avec toutes sortes d'égards, craignant sans doute de décourager une actrice chérie , dont aucune autre, mème mademoiselle Duclos, sa rivale, ne pouvait balancer les succès dans 1c genre tragique. Il est difiijle d'analyser le talent d'Adrienne Lecouvreur, d'après les traditions de thettre, qui ne s'accordent pas bien entre elles. Il paraît néanmoins que cette actrice joignait à une profonde intelligence beaucoup d'âme et de vérité. Elle savait, comme le fameux Baron , parler naturellement la tragédie, en évitant également le ton d'une familiarité triviale et l'emphase de la déclamation. Quoiqu'elle ne se fit pas scrupule de rompre la mesure des vers lorsqu'elle voulait varier et rendre plus naturels les mouvements de son débit, elle respectait toujours l'harmonie de la phrase poétique; et ce n'étaient d'ailleurs que les vers de détail qu'elle se permettait ainsi de sacrifier à l'effet de l'action. Elle n'était pas d'une taille fort élevée ; mais elle savait se grandir sur la scène, et sa démarche, ainsi que les traits de son visage , avaient " expression la plus imposante; aussi disaiton d'elle, par comparaison avec ses camarades : ‹, C'est une reine parmi des coulé« biens. » On a depuis appliqué cet éloge à mademoiselle Clairon. Sa voix était un peu voilée; mais elle en savait si habilement ménager et varier les inflexions, qu'aucune actrice peut-être, si ce n'est m'ademoiselle Duménil , ne posséda au mème degré ce qu'on nomme l'accent tragique. Les rôles qu'elle a constamment joués avec une étonnante supériorité sont Jocaste, Pauline, Athalie, Zénobie-, Roxane, Hermione, Eriphile, Marianne, Corn élie, et surtout la Phèdre de Racine. Ou composerait un volume de toutes les pièces de vers que lui adressèrent les potes contemporains. Parmi ces hommages rendus à son talent, on distingue une épître de Lefranc de Pompignan, intitulée l'Ombre de Racine à mademoiselle Lecouvreur ; une de_ Beauchamp ,* et cinq ou six pièces deVoltaire, qui fut, diton, lié avec cette actrice par d'autres noeuds que ceux d'une simple amitié . Nous ne transcrirons point ici les diverses anecdotes que rapportent les chroniques scandaleuses au sujet d'Adrienne Lecouvreur. Le plus célèbre de ses adorateurs fut le comte Maurice de Saxe : à l'époque où ce héros, jeune encore, fut nommé duc de Courlande, elle mit généreusement en gage ses pierreries et sa vaisselle pour une somme de 40,000 francs qu'elle lui fit accepter. Ce fait, qui n'est ignoré de personne, a été dénaturé et lié à une autre anecdote beaucoup moins authentique, dans une petite comédie intitulée Advienne Lecouvreur, qui fut représentée avec peu de succès au ThéâtreFrançais, le 2 août 1817. On prétend que les infidélités du comte firent mourir de chagrin cette grande actrice. D'autres n'ont mème pas craint de dire qu'elle fut empoisonnée par ordre d'une princesse, sa rivale. D'après le l'apport des médecins, elle succomba en trois jours à une violente hémorrhagie d'entrail les. Ce fut le 20 mars 1730. Le clergé s'étant opposé à ce que son corps reçût la sépulture ecclésiastique, des portefaix furent obligés de choisir une heure de la nuit pour l'enterrer clandestinement, près des bords de la Seine, au coin de la rue de Bourgogne. Une particularité de ce genre ne pouvait guère manquer de causer quelque rumeur. Voltaire en parle avec beaucoup d'amertume dans quelquesunes de ses lettres; et ce fut à ce sujet qu'il publia sa pièce de vers commençant ainsi : Que voisjel quel objet ! quoi ces lèvres charmantes! Le comédien Grandval prononça l'éloge de mademoiselle Lecouvreur, à la cloture du théâtre . Les amis des arts recherchent avec un double intérêt le portrait de cette actrice, gravé d'après Coypel, par Pierre Drevet fils; elle y est représentée en Cornélie. Ce n'est pas seulement par la supériorité de son talent qu'Adrienne Lecouvreur avait mérité l'affection des hommes les plus distingués de la cour et de la ville : elle avait de l'esprit , du désintéres,ement et des manières sociables. Elle a écrit des lettres pleines de noblesse et de sentimont, dont le style n'aurait peut-ètre pas été désavoua par les femmes les plus célèbres dans le genre épistolaire ; et l'or, cite d'elle nonseulement des vers agréables, mais encore des reparties fort ingénieuses dont tous les faiseurs d'ana se sont emparés. Elle laissa deux filles , dont l'une épousa Francoeur, directeur de l'Opéra. F. PT.
  • Adrienne Bolland : aviatrice française
  • Adrienne Lecouvreur : actrice française
  • Adrienne von Speyr : médecin et mystique suisse

Adrienne année par année

Signe astrologique de Adrienne

Couleur de Adrienne

Pierre précieuse de Adrienne

Chiffre de Adrienne

Métal de Adrienne