Le prénom abigail Féminin

Origine :

Fête :

29 Décembre

Signification de abigail

Le prénom Abigail a fait son entrée dans l’Hexagone en 1970. Depuis, sa cote de popularité n’a cessé d’augmenter pour atteindre son apogée en 2010 avec 119 nouveau-nés prénommés ainsi. Indépendante et ayant un fort caractère, Abigail est une personne pleine d’énergie. Cette femme dynamique aime soigner son apparence. Le tempérament impulsif d’Abigail obligera son entourage à la prendre avec des pincettes. Elle s’adapte sans difficulté aux situations nouvelles et aime l'aventure et l'imprévu. Cette femme généreuse donne sans compter à ses proches. Parmi les variantes du prénom Abigail, on peut citer Abygaïl, Abbygail et Abygaelle. Peu de personnalités se prénomment ainsi. On retrouve l’épouse du 2ème président des États-Unis Abigail Adams et l’actrice américaine Abigail Breslin.

Personnalité de abigail

De tempérament indépendant, ce sont des femmes pleines d'énergie. Très imaginatives, créatives, elles s'adaptent facilement aux situations nouvelles. Elles aiment l'aventure, l'imprévu, il faut que ça bouge. Leur manque de patience est leur point faible. Généreuses, accueillantes, elles rendent service sans compter.

Provenance du prénom abigail

Histoire de abigail

Etymologie de abigail

Les abigail célèbres

  • Abigaïl MASHAM : favorite de la reine Anne, était l'aînée des quatre enfants de M. Hill , riche marchand de la Cité de Londres , et d'une soeur , la prit chez elle ; celleci lui obtint ensuite une place de femme de chambre auprès de la princesse Amie. Abigaïl conserva le même emploi; lorsque Amie parvint au trône ; et elle sut si bien s'insinuer dans ses bonnes grâces par sa souplesse, ses complaisances et ses flatteries, qu'elle finit par gagner toute la confiance de la reine. Ses principes politiques étaient d'ailleurs les mêmes que ceux qu'Anne professait ; elle avait été imbue, dès son enfance, des maximes du parti de la haute Eglise ; et on la comptait parmi les personnes opposées à la maison de Hanovre , que la reine détestait intérieurement et peut-être même parmi les partisans les plus prononcés des Stuart. Cette similitude d'opinions augmenta encore l'attachement que Anne lui portait , et lui fit facilement supplanter la duchesse, dont l'humeur hautaine et les caprices impérieux avaient singulièrement refroidi la reine. La meilleure intelligence paraissait cependant exister encore entre les deux cousines lorsque, en 1707, Abigaïl épousa secrètement M. Masham sans en faire part à lady Marlborough , qui n'apprit ce mariage que par le bruit public. La duchesse en fut vivement choquée , et elle fit des amers reproches nonseulement à madame Masham, qu'elle accabla de mépris, mais à la reine ellemème, qui écouta d'abord ses plaintes avec impatience et finit par lui défendre sa présence. Le mécontentement de la duchesse avait encore été augmenté par la découverte qu'elle fit des intelligences de madame Masham et de Harley, depuis lord Oxford, qui avait négligé celleci lorsqu'elle était dans l'adversité. et qui , s'était fait honneur de la reconnaître pour sa parente lorsqu'il la vit en faveur. Les violences de Sunderland, d'Halifax et de Somerset, principaux chefs des whigs, et la hauteur avec laquelle la duchesse de Marlborough défendait leur cause, avaient fait prendre à la reine la résolution de secouer leur joug. Harley profita de cette disposition pour amener une révolution dans le ministère et la conclusion de la paix . C'est l'opinion générale en Angleterre que lady Masham et le comte d'Oxford avaient été gagnés par l'or de Louis XIV ; cependant, quoique cette opinion soit trèsrépandue , rien ne prouve qu'elle soit fondée. A peine le crédit- du duc et de la duchesse de Marlborough futil tombé, qu'Oxford , devenu jaloux de celui de lady Masham, 'chercha à l'abaisser, en profitant de l'influence que la duchesse de Somerset, nouvelle , favorite, paraissait avoir acquise. Rien n'était plus impolitique de la part d'Oxford, et lors de la perte de la majorité dans la chambre des pairs La reine fut présente à la bénédiction du mariage qui eut lieu dans l'appartement du docteur Arbuthnot; elle combla de présents madame Masham. par suite des intrigues du duc et de la duchesse de Somerset, auxquels le grand trésorier s'était imprudemment fié , il n'eût pas tardé à se repentir de sa conduite et il eût été perdu si lady Masham, oubliant tous ses torts, n'eût pas eu la générosité d'intercéder pour lui. En 1714 , des négociations secrètes furent ouvertes, du consentement de la reine, avec la cour de StGermain afin de faire monter le prétendant sur le trône. Lady Masham , dont on connaissait l'attachement pour les Stuart , prit part à toutes les déni archesqui furent faites à cette occasion, et contribua puissamment à augmenter la bonne volonté de la reine en faveur de son frère. Ce fut par l'intermédiaire du maréchal de Berwick, frère naturel de cette princesse, que Bolingbroke et. Oxford entretinrent une correspondance suivie avec le prétendant. Mais le premier, seul, était sincère et agissait de borine foi dans les intérêts de Jacques III; le comte d'Oxford , au contraire, correspondait en même temps avec Marlborough et l'électeur (le Hanovre, et intriguait en outre dans le parlement. La découverte de ses manoeuvres produisit une mésintelligence prononcée entre Oxford et lady Masham. Elle éclata le 9 août en présence de la reine ; et Bolingbroke, qui détestait le grand trésorier, saisit cette occasion pour lui reprocher devant cette princesse sa honteuse duplicité. Lady Masham se joignit à lui, et l'emploi de grand trésorier fut ôté à Oxford ; mais la reine tomba le même jour en léthargie, et mourut le 12 du mème mois , sans avoir pu voir l'accomplissement de ses desseins. Depuis sa mort, lady Masham vécut encore assez longtemps retirée, et ne se mêla plus (les affaires publiques. 11 parait qu'elle mourut dans un âge avancé. La pairie qui avait été accordée à son mari s'éteignit par la mort de son fils unique le juin 1776
  • Abigaïl : la sœur du roi David
  • Abigaïl Breslin : Abigail Kathleen Breslin est une actrice américaine.
  • Abigaïl Adams : Abigail Adams était la femme de John Adams, le deuxième président des ÉtatsUnis.

abigail année par année

Signe astrologique de abigail

Couleur de abigail

Pierre précieuse de abigail

Chiffre de abigail

Métal de abigail