Prénoms > Prénoms par styles > Des prénoms rétros

3,7 / 5 ( 15 votes ) Votre note

Le retour des prénoms rétro

Pour les garçons : Jules, Louis, Clément, Alexandre, Thomas figurent parmi les vingt prénoms les plus donnés aux nouveau-nés de l’année 2009 ; pour les filles : Emma, Camille, Louise, Lucie, Alice, Mathilde dans le même palmarès pour les filles.
Est-ce le signe d’un retour aux grands classiques ou d’une mode rétro ?

Des prénoms rétros

Des prénoms rétros

En revanche, on peut parler d’un retour de prénoms "rétro" lorsqu’on voit réapparaître des prénoms qui avaient fait l’objet dans le passé de modes ponctuelles puis qui s’étaient éteints. C’est typiquement le cas de Jules. Après un petit succès sous la Renaissance (engouement pour l’Antiquité oblige), il est délaissé au profit de Julien et disparaît presque totalement.

La mode romaine de la Révolution le remet timidement en selle, mais il ne prend vraiment son essor que sous le Second Empire, à partir des années 1850. Avec un engouement tel qu’on a sous la IIIe République pu surnommer un gouvernement du nom de "gouvernement des Jules", tous les ministres (ou presque) se prénommant Jules !
Puis le prénom disparaît à nouveau dans les années 1900...

Au moins cent ans de purgatoire

Pour ces prénoms qui ont, comme Jules, fait l’objet d’un pic ponctuel très marqué, une règle semble se vérifier : ils ne reviennent jamais à la mode tant que les générations qui les ont massivement portés sont encore en vie.
En clair, s’il ne s’agit pas de prénoms que l’on peut qualifier d’intemporels ou de classiques, dont l’image est universelle, on a dans les familles des réflexions du genre : "Tu ne vas quand même pas donner à ton fils le nom de ce grand-oncle pénible !" ou "Hors de question que ma future petite-fille porte le prénom de cette grand-tante gâteuse !"…

Et les prénoms véhiculent une image vieillotte parce qu’ils sont encore portés, mais seulement par les générations les plus âgées. Ainsi, on ne verra pas revenir à la mode avant 2030, même si ceux qui les portent sont charmants, les Huguette, Paulette, Ginette, René et autre Marcel des années 1920-1930.
Il faut au moins cent ans de purgatoire avant que la courbe de popularité ne s’inverse.

Dernières parutions

Les Prénoms Médiévaux

TOP DES PRÉNOMS 2019
  1. 1. Emma
  2. 2. Louise
  3. 3. Jade
  4. 4. Alice
  5. 5. Mila
  6. 6. Chloé
  7. 7. Inès
  8. 8. Lina
  9. 9. Léa
  10. 10. Léna
  1. 1. Gabriel
  2. 2. Louis
  3. 3. Raphaël
  4. 4. Léo
  5. 5. Adam
  6. 6. Jules
  7. 7. Lucas
  8. 8. Mael
  9. 9. Hugo
  10. 10. Liam